time-business


Baselworld prend son bâton de pèlerin

ENTRETIEN

English Español
mars 2020


Baselworld prend son bâton de pèlerin

Face au grand désamour qui a failli coûter la peau du plus grand rassemblement horloger du monde, le nouveau directeur Michel Loris-Melikoff tente d’arrêter l’hémorragie des départs et de persuader les déserteurs de revenir. Nous l’avons rencontré. Cet entretien a eu lieu avant l’annonce du report du salon mais reste tout à fait valide en vue de la prochaine édition de janvier 2021.

O

mega, Longines, Tissot, Breitling, Gucci, Seiko, Casio, Movado: avec les seules marques qui ont quitté le navire Baselworld ces dernières années, il y aurait déjà de quoi faire un salon de classe mondiale. Ces marques et groupes n’ont cependant pas choisi de rejoindre un salon concurrent ou un nouvel événement: après avoir largement intégré la maîtrise de leur production et de leur distribution, ils ont décidé de se prendre à leur compte la maîtrise du calendrier des présentations, en organisant leurs propres «salons».