data



Les plus grandes fortunes de l’horlogerie



Les plus grandes fortunes de l'horlogerie

Selon le recoupement de plusieurs classements (Watchesby SJX, Bilanz, Le Point), les fortunes de l’horlogerie (et « accessoires »... ) se déclinent, dans l’ordre...

DATA

S

elon le recoupement de plusieurs classements (Watchesby SJX, Bilanz, Le Point), les fortunes de l’horlogerie (et « accessoires »... ) se déclinent, dans l’ordre...

• La famille Wertheimer (Chanel‍): 9,84 milliards d’euros (sans compter le récent dividende de 3,414 milliards de dollars de dividende reçu pour l’exercice 2016)

• La famille Landolt (‍Parmigiani): 7,02 milliards d’euros

• Johann Rupert (Groupe Richemont): 4,44 milliards d’euros

• La famille Hayek (Swatch Group): 3,98 milliards d’euros

• Laurence Graff: 3,98 milliards d’euros

• La famille Mouawad: 3,04 milliards d’euros

• La famille Stern (Patek Philippe): 3,04 milliards d’euros

• Erben Swarovski‍: 2,57 milliards d’euros

• La famille Bucherer (Groupe Bucherer): 1,64 milliard d’euros

• La famille Scheufele (Chopard‍, Ferdinand  Berthoud): 1,64 milliard d’euros

• La famille Grether (important actionnaire du Swatch Group): 1,64 milliard d’euros

• La famille Borer (ex-Rolex‍): 1,64 milliard d’euros

• Les familles Audemars et Piguet (Audemars Piguet): 889 millions d’euros

• La famille Schneider (ex-Breitling‍): 702 millions d’euros (sans compter les fruits de la récente vente de 80% à CVC, estimation Bloomberg valeur totale de la marque à 800 millions d’euros)

• Jean-Pierre Slavic (ex-Boninchi SA, couronnes waterproof, vendu à Rolex‍): 304 millions d’euros

• Les familles Bernheim & Weil (Raymond Weil): 257 millions d’euros