11. highlights


35 ANS DE G-SHOCK

décembre 2017


35 ANS DE G-SHOCK

Ce sont les 35 ans d’une icône horlogère, la G-SHOCK, qui a révolutionné le visage de l’industrie globale sur plusieurs plans et dont on vient de vendre... le 100 millionième exemplaire! Conçue sous le signe de la résistance, elle a aussi su convertir un nombre extraordinairement élevé de jeunes à l’horlogerie par son design audacieux et identifiable entre tous. Qui n’en a pas eu une au poignet? Elle a donc fait oeuvre de «pédagogie horlogère» pour la cause de toute l’industrie. Aujourd’hui, la montre se veut davantage premium avec de nouveaux modèles en métaux dans les collections MR-G et G-Steel, qui font même appel à de l’artisanat traditionnel japonais.

Le rêve de M. Ibe

Q

ui de mieux pour parler de la G-SHOCK que son créateur, Kikuo Ibe, rencontré au Japon par Europa Star? «Il y a 36 ans exactement, la montre que m’avait offerte mon père est tombée par terre et s’est brisée en mille morceaux, explique le facétieux inventeur. Dès lors, mon obsession était de construire une montre indestructible!» Ce sont les débuts des travaux épiques qui mèneront à la conception de la G-SHOCK. «Au début, je lançais mes prototypes depuis la fenêtre du bâtiment de Casio en utilisant du caoutchouc de protection... Peu à peu, j’ai commencé à protéger les composants individuels des prototypes pour en réduire la taille. Mais certains ne résistaient toujours pas.»

La révélation vient alors qu’il se ballade dans un parc: «J’ai vu une fille qui jouait avec une balle de caoutchouc... Soudain la solution me parut évidente: faire «flotter» le mouvement de la montre! Nous avons ainsi développé une structure de résistance aux chocs avec plusieurs points de contact. Finalement, la première G-SHOCK a vu le jour en 1983.» Son but était atteint, puisque même les ouvriers travaillant sur les chantiers en face du bâtiment de Casio pouvaient porter la montre en toute confiance! «La G-SHOCK est devenue la montre la plus résistante au monde.»

35 ANS DE G-SHOCK

Elle connaît un succès commercial quasiment immédiat. Car son design inhabituel séduit les foules, notamment les plus jeunes: «En ce qui concerne le dessin de la montre, le défi consistait à exprimer toute la technologie que ce modèle recelait pour être aussi résistante», poursuit l’inventeur. Allier le fond et la forme, en quelque sorte! Chaque montre comprend sept éléments fondamentaux: la résistance aux chocs électriques, la résistance à la gravité, la résistance aux basses températures, la résistance aux vibrations, la résistance à l’eau, la résistance aux chocs et la robustesse. Les innovations et technologies mises en place par Casio pour l’empêcher de pâtir de chocs directs intègrent des composants internes protégés par de l’uréthane et des modules horlogers suspendus au sein de la structure de la montre.

Le défi suivant consistait à développer, à partir de 1994, un nouveau type de G-SHOCK plus «formel», c’est-à-dire en métal, confie Kikuo Ibe. «J’ai démarré ce projet avec huit jeunes ingénieurs. Mais il était difficile de protéger efficacement le boîtier ainsi que le bracelet en métal... » Cette fois, l’équipe trouve la solution en s’inspirant de l’industrie automobile et plus précisément des pare-chocs de voitures afin de développer une protection de la lunette de la montre. La montre ultime de Casio en métal était enfin née: la première MR-G!

Rêveur, Kikuo Ibe confie son souhait absolu: «Je voudrais produire à présent une montre qui aille dans l’espace, mais nous devons encore démarrer ce projet!» Retour sur Terre, en attendant... Casio commence dès à présent une série d’événements inédits et une série de modèles spéciaux pour célébrer l’anniversaire de son icône. On peut s’attendre à de belles surprises, de New York à Tokyo en passant par Londres!

Shigenori Itoh est Senior executive managing officer et Senior general manager du marketing global chez Casio.
Shigenori Itoh est Senior executive managing officer et Senior general manager du marketing global chez Casio.

Un tour à Yamagata

La période est particulièrement importante pour une marque qui entend monter en gamme avec ses lignes G-Steel et MR-G, toujours plus évoluées. L’auteur de ces lignes se souvient d’ailleurs avec nostalgie et émotion de la G-SHOCK qu’il portait dans les années 1990, comme bon nombre de ses amis adolescents... Le but maintenant est de continuer à séduire ces générations qui ont mûri mais également de nouvelles générations!

Le défi se situe à plusieurs niveaux, mais on peut les regrouper sous un terme générique: celui de l’intégration. Intégration de matériaux toujours plus luxueux dans le boîtier de la montre; intégration d’arts ancestraux japonais, comme le tsuchime; intégration de nouveaux designs; intégration de nouvelles technologies de connexion Bluetooth, face à l’arrivée des smartwatches... de la façon la plus «smart» possible, justement, sans perdre l’identité très forte de la G-SHOCK, reconnaissable entre toutes.

C’est en se rendant dans l’usine-phare de Casio, située à Yamagata, que l’on peut se vraiment se rendre compte de la force de frappe de la marque japonaise. Quelque 300 personnes y produisent pas moins de... 2,6 millions de montres par an! Le niveau d’automatisation y est déjà très abouti, essayant de tirer le meilleur de l’homme et de la machine. C’est dans ces salles blanches que se joue le futur de la G-SHOCK! Les tests y sont implacables: on en dénombre plus de 170, sur les différents modèles de la marque. Rappelons que la Casiotron, la première montre de Casio conçue en 1974, se devait déjà de résister à une chute de 10 mètres. Au fil des années, une structure toujours plus élaborée a été développée pour protéger la G-SHOCK... aujourd’hui, on compte ainsi par exemple plus de 400 composants dans la GPW-2000 Gravitymaster.

35 ANS DE G-SHOCK

35 ANS DE G-SHOCK

La MR-G, l’alliance de la technologie et de l’artisanat

Combiner le meilleur de la tradition artisanale japonaise avec des technologies de pointes, donc: intéressons- nous de plus près à ce qui est sans doute le meilleur exemple à l’heure actuelle de cette fusion des possibles, le modèle MRG-G2000HT. Produit en édition très limitée, il est un avant-goût des capacités à venir de Casio.

«Le modèle MR-G est maintenant la signature de la collection G-GHOCK, souligne Singo Ishizaka, ingénieur en chef. Et nous continuons à améliorer sa qualité: du titane est ainsi utilisé dans le boîtier et le bracelet. Les montres MR-G sont inrayables. Elles présentent à présent aussi de l’artisanat japonais. M. Bihou Asano est un maître de l’ancienne technique de frappe du métal, dont il existe différentes variantes au Japon. Nous avons choisi un motif en forme de vague.»

MRG-G2000HT
MRG-G2000HT

Le MRG-G2000HT intègre la technologie dite GPS Hybrid Wave Ceptor, qui garantit que la montre reste précise quelque soit sa position sur Terre et sous n’importe quelles conditions. La montre reçoit les informations horaires standard via des ondes radio terrestres, des signaux satellitaires GPS et, à présent, la transmission Bluetooth. Elle sélectionne le système le plus approprié aux conditions du moment et fournit le temps exact, ainsi que la durée de la journée dans le fuseau horaire du moment. L’application dédiée MR-G Connected sur smartphone fournit des fonctionnalités additionnelles, avec le World Time dans plus de 300 villes, l’ajustement automatique de l’heure de la montre et de son statut, via une connection Bluetooth.

Mais le segment premium MR-G, c’est n’est pas que du high-tech... Le modèle est ainsi orné par une technique artisanale très particulière: le kasumi tsuchime, qui a été utilisé depuis plus de 1’200 ans pour décorer des armures et des objets de métal. Les lunettes et les inserts de bracelets de chacune des 500 montres de cette édition limitées ont été élaborée par le maître-artisan Bihou Asano de Kyoto, dont la famille a préservé la tradition du tsuchime depuis des générations. L’ancienne technique de la frappe du métal s’illustre par les coups habiles d’un outil dédié pour imprimer un motif distinctif sur la surface du métal.

Dans ce cas, la technique utilisée sur la lunette et au centre du bracelet laisse des indentations mesurées à l’œil et qui permettent au final de rendre chaque montre unique. Après la frappe, le titane forgé est sujet à un processus rigoureux de durcissement par couches et un revêtement DLC (diamond-like-carbon) bleu est appliqué. Non seulement cette méthode améliore la résistance à l’abrasion, mais elle offre aussi l’opportunité d’appliquer des couleurs sur certaines parties choisies de la montre. Casio a développé un ton unique baptisé «Bleu Japonais». Pour parvenir à réaliser ce ton profond, il a fallu un processus complexe et exigeant en temps, un travail qui n’était rendu que plus difficile encore par les irrégularités de la surface traitée.

Casio multiplie désormais les innovations sur la G-SHOCK et ce à tous les niveaux de prix. Ryusuke Moriai, responsable du design, insiste sur ce point: «Avec la G-Steel connectée par exemple, le défi est de créer un design en acier qui corresponde à la ligne G-SHOCK. Notre objectif est d’arriver à un tout autre design. Nous nous sommes donc efforcés de n’utiliser que des lignes droites et des cercles. Et nous pensons avoir atteint une forme de «beauté primitive» avec nos montres. Notre intention n’a jamais été de se concentrer sur la fonctionnalité uniquement. Nous voulions montrer que la montre est connectée. Nous avons donc dessiné une roue inspirée du réacteur d’un avion.» Un modèle particulier est le GST-B100X, qui est équipé de 37 différentes couches de carbone, ce qui résulte notamment dans la lunette à des caractéristiques antichoc très poussées, et en fait un compagnon de route fiable même dans les environnements les plus extrêmes.

La construction Triple-G de la GPW-2000 G-SHOCK Gravity Master garantit une protection contre trois types de forces gravitationnelles - chocs extérieurs, force centrifuge et vibrations.
La construction Triple-G de la GPW-2000 G-SHOCK Gravity Master garantit une protection contre trois types de forces gravitationnelles - chocs extérieurs, force centrifuge et vibrations.

Résister aux chocs de la nature

En parlant de conditions extrêmes, justement... La GPW-2000 G-SHOCK Gravitymaster a été conçue en pensant aux besoins spécifiques des pilotes. Extrême précise, elle propose une résistance supérieure aux chocs pour tenir face à une altitude et une vitesse élevées. La construction Triple G- fournit une protection efficace contre trois types de stress gravitationnel – les chocs extérieurs, la force centrifuge et le vibrations.

Le boîtier est construit à partir de fibre de carbone, un matériau utilisé très fréquemment dans l’aviation du fait de sa robustesse et de sa légèreté, avec la protection supplémentaire de FRP (Fine Resin Parts) afin de renforcer les points de pression et de fournir une résistance encore plus grande à la vibration. Une lisibilité optimale même sous des conditions difficiles est assurée par les index des heures robustes et phosphorescents, et par des éclats de rouge, le tout sur un cadran impressionnant à multi-couches 3D.

La faible gravité de l’aiguille des secondes en fibre de carbone vermillon permet d’augmenter sa taille tout en maintenant sa résistance aux impacts. La lisibilité nocturne est fournie par le Super Illuminator, un LED d’une très grande clarté. Outre les fonctions fuseau horaire et ajustement de l’heure, l’application pour smartphone G-SHOCK Connected intègre également une fonction pour le vol, qui peut sauvegarder la localisation et les informations horaires pour fournir un historique de voyage, incluant les points de départ, de transit, la destination finale et la destination de retour. L’affiche de la latitude et de la longitude, ainsi que l’indicateur Coordinated Universal Time (UTC) constituent des aides supplémentaires à la navigation.

«Ne jamais, jamais abandonner!»

Et ce n’est qu’un début... En octobre dernier, Casio a dévoilé des extensions de sa ligne MR-G avec deux nouvelles montres 3 Way Time Sync, capables de recevoir des ondes radio, des signaux satellitaires GPS et des transmissions par Bluetooth pour assurer la plus haute précision possible. Représentant les offres les plus récentes de la marque en terme de connexion Bluetooth, ces nouveaux modèles intègrent aussi des matériaux de haute qualité, le tout dans une construction à la fois luxueuse et indestructible.

La MRG-G2000CB-1A inclut une lunette avec des finitions en Cobarion, un nouveau matériau développé pour créer une belle surface à effet miroir, ainsi qu’une forte résistance aux rayures et aux allergies. La MRG-G2000CB-1A intègre une lunette inspirée par un dragon noir, d’un ton très profond, avec des finitions spéciales par frappe de la tradition Marume-Tsuiki. Les deux montres font preuve d’une grande fonctionnalité avec la lecture proposée des codes urbains et des modes de la montre sur la partie droite du garde-temps.

Les montres MR-G et G-SHOCK intègrent également la technologie de G-SHOCK GPS Hybrid Waveceptor afin de mesurer le plus précisément possible l’heure et la localisation n’importe où sur Terre, les capacités Tough Solar pour une durée de vie rallongée de la batterie, ainsi que des cristaux saphir non réfléchissant, un boîtier noir en titane et un bracelet de haute facture. De plus, en utilisant la nouvelle application G-SHOCK MR-G Connected pour smartphone, les utilisateurs peuvent facilement régler l’heure au fuseau horaire souhaité ainsi qu’avoir un contrôle encore augmenté de la montre grâce au monitoring des fonctions clés comme l’ajustement automatique, la recharge par énergie solaire et bien d’autres.

La ligne premium métallique MR-G est aussi résistante que la G-SHOCK «traditionnelle» et cherche à fusionner technologie et artisanat japonais.
La ligne premium métallique MR-G est aussi résistante que la G-SHOCK «traditionnelle» et cherche à fusionner technologie et artisanat japonais.

Le rêve de M. Ibe de «concevoir une montre qui ne se casse jamais» s’est concrétisé... et il semble que ce soit juste le début d’une nouvelle ère avec l’extension continue des lignes de la G-SHOCK. La devise de M. Ibe ne semble avoir jamais été aussi pertinente qu’aujourd’hui, sur un marché horloger en changement rapide: «Ne jamais, jamais abandonner!»