11. highlights


Patek Philippe Ladies Chronograph

COVER STORY

English Español
mars 2018


Patek Philippe Ladies Chronograph

Patek Philippe présent son dernier modèle de complication pour femmes.
Nommé Ladies Chronograph, cette nouvelle montre mécanique à remontage manuel n’est pas le seul chronographe dans la collection Dames de Patek Philippe.

E

n 1916, Patek Philippe, qui a déjà derrière elle une très riche histoire de montres de poche à complications, vend à New York sa première montre-bracelet à répétition. Et c’est une montre de dame ! Une répétition à cinq minutes sur deux timbres, en or platiné, d’un diamètre de 27,1 mm pour une épaisseur de 9,3 mm. C’est, il y a plus de cent ans, la première incursion de la manufacture genevoise dans l’univers des complications mécaniques destinées aux femmes, mais ce n’est de loin pas la dernière…

Au cours des longues décennies qui suivent, la manufacture genevoise ne délaissera jamais l’horlogerie au féminin, créant même dans les années 50 un atelier spécialisé dans la décoration, l’ornement et le sertissage des boîtiers et des bracelets pour montres de dame. Mais c’est depuis 1997 que Patek Philippe a systématiquement développé une offre devenue aujourd’hui complète de montres à complication destinées spécifiquement aux femmes:

  • Double fuseau horaire avec la Travel Time (1997)
  • Phases de lune (1998)
  • Calendrier Annuel et phases de lune (2005)
  • Chronographe (2010)
  • Chronographe à rattrapante (2011)
  • Répétition Minute (2011)
  • Heure Universelle (2011)
  • Calendrier perpétuel et phases de lune (2012)
  • Chronographe à échelles multiples (2014)
  • Heure Universelle et phases de lune (2014).

Au jour d’aujourd’hui, Patek Philippe est sans doute la marque qui offre le plus large éventail de complications mécaniques dédiées aux femmes. L’indéniable succès de ces complications pour dames tient à un précieux et délicat équilibre: derrière l’élégant style d’apparence classique, chic, discret, mesuré, se cache une grande ingéniosité mécanique. Elle est mise au service de complications utiles, d’une grande simplicité d’utilisation, répondant ainsi parfaitement à l’intérêt croissant de sa clientèle féminine pour des montres techniquement sophistiquées mais parfaitement intemporelles.

Cliquez sur l'image pour agrandir le PDF
Cliquez sur l’image pour agrandir le PDF

2018 Place au Ladies Chronograph, nouveau chronographe à remontage manuel!

Le Ladies First Chronograph référence 7071 de 2010 est resté en production jusqu’en 2016. Après son grand succès, cette montre qui a tant séduit tire sa révérence et s’écarte pour laisser place à la nouvelle référence en la matière, la 7150, ou tout simplement le Ladies Chronograph. Comme le chronographe précédent l’était, ce nouveau chronographe devient désormais l’unique chronographe de la collection Dames de Patek Philippe.

Ce nouveau chronographe à remontage manuel se coule désormais dans un très élégant boîtier rond en or rose de 38 mm de diamètre cerclé d’une fine lunette sertie de 72 diamants ronds. Un verre saphir doucement bombé de type «box», des cornes saillantes et légèrement torsadées, des poussoirs «champignons », autant de détails de son dessin qui rappellent que l’esthétique «vintage» est à nouveau dans l’air du temps. Mais ces subtiles allusions ne font que renforcer son caractère intemporel.

Patek Philippe Ladies Chronograph

Le même équilibre entre la fonctionnalité et la subtilité esthétique se retrouve sur le cadran. Opalin argenté, il est à la fois technique, au service d’une lisibilité sans concession de ses diverses indications chronographiques ou pulsométriques, et à la fois tout en harmonieuse délicatesse. L’heure et la minute se lisent au bout d’aiguilles en or rose de type Breguet qui pointent sur des chiffres Breguet également en or rose posés en appliques. Ils sont entourés d’un fin cercle d’or, comme le sont la petite seconde et le compteur 30 minutes. La nouvelle référence 7150 (de son petit nom complet 7150/250R-001) est montée sur un bracelet alligator, dont la boucle ardillon en or rose est sertie de 27 diamants.

Au coeur de ce Ladies Chronograph à remontage manuel, sous un fond saphir type «box» parfaitement intégré à l’esthétique du dos du boîtier, bat le même calibre CH 29-535 PS apparu en 2009. Il descend de la très longue et assidue fréquentation de la maison genevoise avec l’art du chronographe, depuis le milieu du XIXe. Un parcours qui passe par nombre d’inventions, de brevets, d’innovations (un seul exemple un peu oublié, en 1923 Patek Philippe réalise sur commande le tout premier chronographe-bracelet à rattrapante).

Patek Philippe Ladies Chronograph

Ce Calibre 29-535 PS faisait suite au fameux Calibre CH 27-70 sur ébauche Nouvelle Lémania tant prisé des collectionneurs férus d’architecture traditionnelle. Et c’est aussi le premier mouvement chronographe manuel intégralement conçu et produit en manufacture. Comme déjà souligné, sa parfaite architecture et sa construction classique s’accompagnent dans le détail de six brevets différents portant sur l’optimisation de la transmission de l’énergie, la réduction des frottements, l’autoréglage, la synchronisation… Un calibre de référence, aussi bien esthétiquement que techniquement, de par sa fiabilité, sa précision, sa robustesse.

Ainsi équipé, ainsi habillé, nul doute que ce nouveau Ladies Chronograph à remontage manuel marquera un degré supplémentaire et renforcera encore l’histoire déjà si riche de l’étroite relation entre Patek Philippe et le nombre grandissant de femmes amatrices de complication horlogère.