Ceux qui innovent


Des «sculpteurs de lumière» pour l’horlogerie-bijouterie

INNOVATION

English Español
décembre 2020


Des «sculpteurs de lumière» pour l'horlogerie-bijouterie

Spin-off de l’EPFL, la start-up Rayform a breveté une méthode permettant de projeter des messages depuis toute surface imaginable, de la couronne d’une montre à une bague de fiançailles en or. Le secret: façonner la matière de sorte à contrôler le réfléchissement des rayons lumineux. Les applications sont multiples et MB&F en est un pionnier en horlogerie. Rencontre.

L

a Suisse a cela de particulier qu’elle concentre à la fois le cœur de l’horlogerie mondiale et des centres de recherche de pointe. Lorsque les deux se rencontrent (ce qui est encore trop rare), cela peut faire des étincelles. Le cas de Rayform SA, lancée en 2016 par une équipe de chercheurs de l’EPFL, l’incarne parfaitement.