Dossier spécial: Sous-traitance horlogère


Acrotec, quand la sous-traitance se verticalise

INDUSTRIE

English Español
décembre 2020


Acrotec, quand la sous-traitance se verticalise

Acrotec est sans doute l’un des plus importants acteurs de la sous-traitance horlogère. Ce groupe, actif dans l’horlogerie, la medtech et la «Precision High-Tech», constitué d’une vingtaine d’entreprises et qui emploie à ce jour 1’200 collaborateurs, a généré l’an dernier 233 millions de CHF de chiffre d’affaires, pour un résultat net de 13,8 millions contre 8,5 millions en 2018. Une progression remarquable. (Note de la rédaction: Le groupe Carlyle, le géant américain du capital-investissement, annonce qu’il a conclu un accord pour acquérir Acrotec. La transaction devrait être finalisée au premier trimestre 2021.)

A

au moment de la rédaction de cet article, nous venons d’apprendre que le fonds d’investissement global The Carlyle Group, basé à Washington DC, est en voie de rachat d’Acrotec, qui fournit les industries horlogères et médicales, à Castik Capital pour une «somme non divulguée».