Watch Curator ’18


Watch Curator ’18- Nouveaux affichages

COMMENT S’AFFRANCHIR DES DEUX AIGUILLES ?

English Español
octobre 2018


Watch Curator '18- Nouveaux affichages

Pas simple de s’affranchir des deux aiguilles qui indiquent heure et minute ! Pas simple car par la grâce de ces deux aiguilles en mouvement, l’œil perçoit graphiquement et immédiatement l’heure qu’il est, sans que cette information ait même besoin d’être transcrite en chiffres par le cerveau.

L

a raison en est simple : les aiguilles ne sont pas là pour nous dire l’heure exacte qu’il est présentement mais pour nous indiquer – toujours graphiquement et sans calcul – le temps qu’il nous reste jusqu’à la prochaine échéance que nous nous sommes fixés (un rendez-vous, un départ, une tâche à accomplir…).

Il y a longtemps que les horlogers cherchent à dépasser ou à contourner cette façon devenue si évidente de montrer l’heure (le nom de « montre » vient de là). L’affichage digital a pu un temps faire illusion. Mais que nous importe de savoir qu’il est 10: 51: 32, 33, 34, 35, 36…? Alors que l’aiguille des minutes nous montre en un clin d’œil qu’il ne nous reste qu’un peu moins de 8 minutes jusqu’à 11h00. Et que cette « imprécision » nous suffit amplement au quotidien.

Ceci dit, les recherches pour tenter de dépasser les deux aiguilles offrent aux horlogers des champs d’exploration tant esthétiques que techniques. Elles leur permettent de proposer des montres au visage inédit, au fonctionnement mécanique étonnant, et entretiennent l’espoir – ou l’illusion – que le règne sans partage des deux aiguilles pourrait un jour prendre fin.

ULYSSE NARDIN FREAK VISION
ULYSSE NARDIN FREAK VISION
On doit le concept de la Freak au génial Ludwig Oechslin qui l’a mise au point pour Ulysse Nardin en 2001 déjà. Son principe de base : un carrousel-tourbillon monté sur un mouvement baguette transforme sa rotation en un mécanisme affichant l’heure. Depuis, elle n’a cessé d’évoluer. Elle apparaît ici dans un boîtier intégralement modernisé, avec un pont supérieur en forme de coque de bateau. Elle est aussi équipée pour la première fois d’un nouveau système de remontage automatique à grande efficacité, dit « Grinder » et d’un échappement constant Ulysse Anchor, entièrement en silicium, constitué d’un cadre circulaire doté d’une ancre fixée en son centre qui pivote sans frottement. De 50,000 à 100,000$

URWERK UR-111C
URWERK UR-111C
Dans la tradition Urwerkienne, aucune des indications de cette nouvelle montre UR-111C n’est conventionnelle: les minutes sont affichées de deux manières différentes: numérique pour la précision et linéairement pour le plaisir des yeux (cette nouvelle création revendique une descendance directre avec la UR-CC1 King Cobra inspirée d’un prototype de Louis Cottier). Heures digitales sautantes. Des secondes silencieuses sont visibles grâce à la transmission par fibre optique. En outre, le rouleau sur le boîtier remplit les fonctions habituelles de la couronne. Conçu par un amateur de science-fiction. De 100,000 à 200,000$

HAUTLENCE HL VAGABONDE
HAUTLENCE HL VAGABONDE
« Créer de nouvelles approches de la lecture du temps, telle est la vocation de Hautlence depuis 2004 » affirme la marque. Avec cette volonté, la Vagabonde explore elle aussi l’affichage satellitaire. Evoluant sur différents niveaux, 4 disques se répartissent l’espace central du cadran. Le plus grand, en saphir, affiche les minutes sur un secteur de 2400. Gravitant autour de ce point central, 3 plus petits disques squelettés laissent apparaître au gré de leur alignement les chiffres des heures, dont la typographie évoque un affichage digital. De 20,000 à 50,000$

URWERK UR-210 BLACK PLATINE
URWERK UR-210 BLACK PLATINE
Sortie en 2012, la Ur-210 est un des plus grands succès d’Urwerk, un des aboutissements de sa recherche dans la lecture satellitaire de l’heure. L’aiguille rétrograde des minutes aux proportions 3D hors norme enserre le plot des heures tout au long de son parcours sur le rail des 60 minutes, un glissement qui se fait sans à-coup sur un arc de 120°. En bout de parcours, l’imposante aiguille rétrograde survole en un dixième de seconde la distance séparant le marqueur des 60 minutes du marqueur 0 dans un grand « clac » sec. Autre caractéristique inédite: la mesure de l’efficience du remontage au cours des deux dernières heures et la possibilité donnée au porteur d’intervenir directement sur le régulateur du remontage. De 100,000 à 200,000$

PITA BARCELONA MOLINOS ORBITAL
PITA BARCELONA MOLINOS ORBITAL
Minimal et orbital. Trois roues dentées surdimensionnées disent l’heure qu’il est : la plus grande indique les minutes et la plus petite, au centre, les heures. Toutes deux, tournant sur l’axe central, interagissent avec une troisième roue dont les dentures supérieures et inférieures ont été calculées de façon à faire tourner la roue des minutes une fois par heure et la roue des heures deux fois par 24h. Aucune couronne ne vient dépareiller l’esthétique dépouillée de la montre dont le remontage s’effectue au dos. Une grande réussite. De 5,000 à 10,000$

H. MOSER & CIE ENDEAVOUR FLYING HOURS
H. MOSER & CIE ENDEAVOUR FLYING HOURS
Pour la première fois H. Moser & Cie. propose une lecture du temps au moyen de disques. Ensemble, trois disques affichent l’heure et un disque central en saphir affiche les minutes. Equipé par un module basé sur le calibre automatique HMC 200 et inspiré des systèmes à satellites, cet affichage parvient à préserver, voire à améliorer l’esthétique et la lisibilité très raffinées qui distinguent la gamme proposée par H. Moser & Cie. De 20,000 à 50,000$

TRILOBE
TRILOBE
Dépourvue d’aiguilles mais pour autant d’un grand classicisme stylistique, la Trilobe affiche le temps à l’aide de trois anneaux tournants : les heures à l’extérieur, les minutes par le disque intermédiaire et les secondes au centre. Celui-ci, entièrement ajouré, donne vie au cadran et laisse entrevoir des éléments du mécanisme. Il reprend le dessin d’un des vitraux les plus célèbres de la Sainte-Chapelle de Paris en forme de double trèfle à trois feuilles, dit « trilobe ». Un trilobe que l’on retrouve dans la forme des trois marqueurs fixes qui pointent heure, minute et seconde. . De 5,000 à 10,000$

RESSENCE TYPE 2 E-CROWN
RESSENCE TYPE 2 E-CROWN
En imaginant sa première création horlogère, le designer industriel Benoît Mintiens s’est posé la question : « si la montre mécanique était une invention du 21e siècle à quoi ressemblerait-elle ? » Sa réponse : un cadran mono-surface, composé de disques ajustés au micron près. Exit les aiguilles physiques. Elles sont remplacées par de simples traits azimutés afin de reproduire les angles à travers lesquels nous sommes habitués à lire l’heure. Le cadran principal, de même que les cadrans auxiliaires tournent continuellement, se comportant comme des lunes autour d’une planète. De nombreuses innovations techniques sont à la clé de cette réalisation. La dernière née, l’e-Crown comporte un système embarqué électromécanique « maison » capable d’enregistrer, de contrôler, d’ajuster et surtout de régler l’heure de la Type 2 e-Crown® Concept sans intervention humaine. De 20,000 à 50,000$

PIERRE JUNOD DE MARIO BOTTA
PIERRE JUNOD DE MARIO BOTTA
Une aiguille seulement, pour les minutes – généralement on sait l’heure qu’il est – et un disque saphir marqué d’un double trait pour les heures. La lecture, bien que différente, reste totalement intuitive. Telle est la solution d’affichage retenue par le fameux architecte Mario Botta, collaborateur régulier de Pierre Junod, un horloger spécialisé dans la montre design à prix abordables. Mouvement ETA Quartz. Moins de 1,000$

QLOCKTWO W39
QLOCKTWO W39
110 lettres, classées dans une matrice mystérieuse, indiquent toutes les heures de la journée. Seulement avec la lumière. Seulement en appuyant sur un bouton. Seulement sur demande. Les mots sur le cadran changent toutes les cinq minutes. Dans chaque coin, les points lumineux représentent les minutes intermédiaires, dans plus de 20 langues. « Le temps ne s’impose pas à l’utilisateur, il n’apparaît que lorsque nous le demandons », explique Andreas Funk, fondateur et PDG de B & F Manufacture. Lauréat du Red Dot Design Award 2018. De 1,000 à 3,000$

KLOKERS KLOK-08 MIDNIGHT BLUE
KLOKERS KLOK-08 MIDNIGHT BLUE
KLOK-08, dont le design néo-rétro s’inspire des Sixties, bouscule les codes de la lecture de l’heure. Le cadran affiche deux disques concentriques - un disque commun aux heures et aux minutes et un disque pour les secondes - qui tournent dans le sens antihoraire pour afficher l’heure le long de l’axe vertical à midi. « Le temps, c’est le rythme. Klokers remet du mouvement et du rythme dans le cadran. On veut créer une curiosité visuelle et changer les habitudes de lecture du temps, déstabiliser et obliger à s’interroger pour comprendre la lecture de l’heure. Il faut désapprendre pour sortir de ses schémas exclusifs » explique Nicolas Boutherin, un des deux fondateurs. Moins de 1,000$

Tous les prix mentionnés sont indicatifs et correspondent à un segment de prix.

A DECOUVRIR ICI

Europa Star Watch Curator ’18 est une sélection de 147 montres classées selon 13 catégories spécifiques:
Tourbillons - Globes - Soleil, Lune & Etoiles - Pureté - Sculpture tridimensionnelle - Têtes de mort - Sports & Chronos - Fortes carrures - Nouveaux affichages - Baroque - Vintage & Neo-vintage - Connectée - Calibres.