03. time-business


TÉMOIGNAGES DE DÉTAILLANTS

BRICK & CLICK BELGIQUE

English
novembre 2017



«C’est en temps de crise qu’il faut savoir saisir les opportunités!»
TÉMOIGNAGES DE DÉTAILLANTS

«N

ous sommes deux associés ayant lancé notre boutique multi-marques assez récemment, en 2009. Et depuis l’été 2017, nous avons aussi ouvert la boutique Rolex de Bruxelles. Nous ne venons nous-mêmes pas du monde de l’horlogerie à la base, mais d’une activité de marketing direct. L’idée d’ouvrir notre boutique nous est tout simplement venue de nos expériences décevantes lors de l’achat de montres en Belgique... Cela a fait germer l’idée que l’on aurait pu mieux nous recevoir. Nous voulions traiter nos futurs clients comme nous aurions aimé être traités!

Françoise Lanoizelet, Hall of Time / Bruxelles
Françoise Lanoizelet, Hall of Time / Bruxelles

2009 était bien sûr l’année où il n’aurait surtout pas fallu ouvrir de boutique, vu que c’était en pleine crise du secteur. Mais comme le dit l’adage, c’est en temps de crise qu’il faut savoir saisir les opportunités! Notre projet a en réalité directement été très bien accueilli: nous avons rapidement reçu le soutien de Jean- Claude Biver et d’Hublot. Il y avait un manque de connaissances horlogères à Bruxelles; nous avons par ailleurs tout de suite voulu un look très moderne du magasin, c’est peut-être aussi l’avantage de ne pas avoir hérité du même magasin depuis des générations.

En tant que détaillants horlogers, comme nous ne fabriquons rien nous-mêmes mais vendons des produits que l’on trouve dans le monde entier, nous ne pouvons nous différencier que par le service. C’est ce que l’on appelle l’«expérience» d’achat, quelque chose d’agréable. Nous recevons souvent des gens qui souhaitent fêter un événement. Mieux vaut créer l’atmosphère appropriée! Nous avons voulu travailler sur un «écrin», reconnu pour sa qualité d’accueil et de service: c’est d’autant plus importent que notre magasin est en retrait de l’avenue Louise, derrière un grand hôtel. Il ne donne pas sur la rue, il faut donc vraiment le connaître et l’apprécier pour venir. La boutique Rolex est en revanche sur un grand boulevard, entourée d’autres grandes enseignes.

Comment cela s’est passé avec Rolex? Ils nous ont contactés pour lancer le projet de boutique. Nous les représentions depuis 2015. C’est une grande preuve de confiance et une forme d’approbation de notre approche du commerce de détail horloger. Cela faisait un certain temps qu’ils souhaitaient ouvrir une boutique à Bruxelles, mais ils n’avaient pas encore trouvé le bon partenaire. Nous faisons face à tous types de clients. Certains voient d’abord le prix, d’autres sont axés sur le service. Surtout, il s’agit de les rassurer quant aux informations qu’ils cumulent à droite ou à gauche. Le défi est de créer une clientèle fidèle, dans notre cas essentiellement belge et française. Nous ne sommes plus dans un monde où l’on est assis derrière un comptoir. Les clients potentiels sont sollicités de toutes parts. Il faut disposer de stocks suffisants, d’un personnel de qualité, d’un site internet bien fait qui renvoie sur les plateformes des marques. Nous avons aussi lancé notre propre magazine et nous essayons de personnaliser la relation avec les clients. Tout en essayant aussi d’attirer des clients plus jeunes, pour des anniversaires ou des diplômes par exemple: il faut déjà penser à demain! Nous n’avons pas l’image d’une maison ancienne, où le grand-père était déjà client, nous essayons d’en profiter pour nous profiler sur une image très contemporaine, avec notre propre espace à l’identité forte.»

A PROPOS
Nom: Hall of Time
Boutiques: Bruxelles
Date de création: 2009
Catégorie: Haut et moyen de gamme
Marques représentées: Baume & Mercier, Bell & Ross, Blancpain, Breguet, BRM, Cartier, Chanel, Hermès, Hublot, IWC, Jaeger-LeCoultre, Jaquet Droz, Parmigiani, Piaget, QlockTwo, Rolex, Swiss Kubik, Tudor
Site: www.halloftime.be