time-business


Mexique, marché horloger non conventionnel

MEGACITIES & HUBS

English Español
février 2019


Mexique, marché horloger non conventionnel

Sa place dans les chiffres officiels des exportations de montres suisses ne reflète pas son potentiel spécifique pour la Haute Horlogerie et les indépendants. Le salon du SIAR, que les CEO suisses visitent, est le temps fort d’une culture horlogère locale particulièrement portée sur les garde-temps les plus audacieux.

D

eux modèles parmi les plus connus de l’industrie horlogère tirent directement leur nom du Mexique. La Carrera de TAG Heuer, lancée en 1963, a été nommée ainsi (tout comme une fameuse Porsche) en évocation à une course automobile du début des années 1950, la Carrera Panamericana, tenue au Mexique et particulièrement périlleuse. Avant cela, en 1884, La Esmeralda de Girard-Perregaux avait été baptisée ainsi d’après une boutique horlogère de Mexico City: cette montre de poche à tourbillon et trois ponts d’or, «fondement» de la marque, a gagné la médaille d’or à l’Exposition universelle de Paris cinq ans plus tard puis été acquise par le dirigeant mexicain d’alors, l’autoritaire général Porfirio Diaz.