time-business


Europa Star

Kickstarter, pour le pire et pour le meilleur

CROWDFUNDING HORLOGER

English Español
avril 2019


Kickstarter, pour le pire et pour le meilleur

La plateforme n’est pas qu’affaire de «success story»: moins de la moitié des projets horlogers proposés parviennent à la levée de fonds envisagée. Mais ceux qui réussissent sont porteurs de leçons, à l’heure où toute l’industrie semble chercher sa «communauté». En Suisse, on a beaucoup entendu parler de Code41. Aux Etats-Unis, LIV Watches s’est affirmé comme un maître du genre.

D

ans son dernier rapport, le consultant horloger Thierry Huron, fondateur de Mercury Project, s’est intéressé à l’une des ruptures les plus marquantes de cette dernière décennie dans l’industrie horlogère: l’irruption de dizaines de nouvelles marques de montres chaque année sur des plateformes de financement participatif comme Kickstarter (voir un récapitulatif des projets horlogers initiés sur ce site en cliquant ici).