16. time-keeper


MONTRES EXTRAORDINAIRES

L’INNOVATION EST LA MEILLEURE DES PARADES À LA CRISE

février 2017


MONTRES EXTRAORDINAIRES
C

e n’est pas parce que l’horlogerie est en plein doute existentiel qu’il faut baisser les bras. Bien au contraire : la meilleure des réponses à la crise ne se trouve-t-elle pas dans l’innovation ! L’horlogerie ne se redressera pas en se contentant de raboter les prix. Des têtes, des logiciels, des machines et des mains des mécaniciens sortent des pièces à même de démontrer que l’horlogerie a encore de beaux jours devant elle. Elle fourmille de mille idées, son Histoire est loin d’être terminée.

Elle serait même à la veille d’une véritable révolution mécanique, comme le démontre Dominique Renaud et son incroyable DR01 TWELVE FORCE, avec son «résonateur à couteau» et son «échappement rotatif à 9 coups perdus». On tente très humblement de vous l’expliquer ici.

Dominique Renaud DR01 TWELVE FIRST SAPPHIRE GREEN
Dominique Renaud DR01 TWELVE FIRST SAPPHIRE GREEN

A l’image de ce portfolio, l’innovation porte sur la poursuite de l’art mécanique, certes, mais elle touche aussi à tous les domaines. Les horlogers font leurs recherches dans le champ des matériaux, ils innovent dans l’architecture de leurs mouvements, ils proposent de nouveaux affichages, ils font tinter le saphir et couler des fluides, ils se lancent dans des explorations formelles… En d’autres mots, ces «montres extraordinaires» sont le laboratoire du futur. Ici, on connecte matières, formes et prouesses mécaniques.

TRANSPARENCES

Est-ce parce que la transparence est devenue une exigence de notre temps ?

Toujours est-il que le saphir est désormais un matériau privilégié de la haute horlogerie. Il est dur, il est résistant, il ne se raye pas. Mais il est cher et horriblement difficile à usiner. Mais il offre une une limpide transparence, délicate toucher, d’une brillance subtile. Dans un écrin de saphir, le complexe entrelacs des roues, des leviers, des ponts et du cœur mécanique de la montre prend une autre dimension.

MONTRES EXTRAORDINAIRES

BR-X1 CHRONOGRAPH TOURBILLON SAPPHIRE de Bell & Ross

La montre BR, a été présentée pour la première fois lors du salon de Bâle 2005. Son design carré très militaire, directement inspiré des instruments de bord de l’aviation (comme si on avait extrait un compteur de son tableau de bord et qu’on l’avait passé au poignet) frappa aussitôt les esprits.

Contre toute attente, ce design audacieux et inhabituel, qu’on imaginait réservé à une catégorie de clientèle très spécifique, va devenir culte – et sera par la suite mille fois copié.

Douze ans plus tard, la BR d’origine est passée par des dizaines de transformations, tout en conservant sa très rigoureuse architecture et ses imposantes dimensions (46 mm ou 45 mm). Elle a peu à peu conquis ses lettres de noblesse horlogères, se transformant en chronographe, se voyant équipée d’un tourbillon ou tatouée d’un crâne, affirmant tour à tour son origine militaire ou s’en écartant jusqu’à devenir joaillière.

Aujourd’hui, elle apparaît en toute transparence avec la BR-X1 Chronograph Tourbillon Sapphire. Mariant tourbillon volant et chronographe monopoussoir, sa construction totalement translucide permet d’observer sans obstacle les jeux mécaniques qui la composent.

MONTRES EXTRAORDINAIRES

VENTURER TOURBILLON DUAL TIME SAPPHIRE BLUE SKELETON de H. Moser & Cie

Présentée pour la première fois à Baselworld 2015, la Venturer Tourbillon Dual Time Sapphire Skeleton, une pièce unique, avait été aussitôt achetée par le fameux détaillant parisien Laurent Picciotto, pour la somme fort conséquente de 1 million de francs suisses.

Derechef, il en commanda une deuxième, tout aussi transparente mais dont le mouvement squeletté en maillechort est intégralement bleui (par CVD, un procédé de dépôt chimique en phase vapeur).

Il en résulte une pièce assez extraordinaire, qui marie un mouvement de tradition classique à un boîtier intégralement taillé dans du saphir, aux formes convexes qui évoquent les années 60. Jeux de transparence sur le bleu du mouvement, l’or rose du pont du tourbillon et des fines aiguilles, le rouge l’aiguillle GMT. Précieuse palette mécanique.


PLUS NOIR TU MEURS

MONTRES EXTRAORDINAIRES
Déposé par exemple sur de l’aluminium froissé, le Vantablack en supprime tout relief. Son premier usage était militaire: avions et autres navires furtifs.
Tout le contraire du saphir ! Le Vantablack est une matière noire en nanotubes de carbone qui piège la lumière en absorbant 99.96% du spectre visible.

L’artiste Anish Kapoor en a acquis les droits exclusifs d’utilisation– suscitant une forte polémique auprès des autres artistes qui se voyaient privés de cette «couleur».

«Mais lorsque nous avons découvert le Vantablack il y a un an, nous avons été fascinés par la beauté irréelle, la profondeur, la puissance vertigineuse de son rendu,» explique Pierre Jacques, CEO de MCT Watches. En collaboration avec Anish Kapoor, MCT offre pour la première fois ce noir incroyable à l’horlogerie. Il en résulte une pièce fascinante, un «trou noir» qu’il faut voir de ses propres yeux pour en saisir tout le mystère.

SUITE DE L’ARTICLE: