#Résilience


L’instant «pré-Netflix» de l’horlogerie

CHRONIQUES DU CORONAVIRUS

English Español
avril 2020


L'instant «pré-Netflix» de l'horlogerie

Le confinement produit une numérisation à marche forcée de nos modes de vie. L’industrie horlogère se trouve toujours à une étape de la transition digitale qui était celle du film ou de la musique avant l’émergence de Netflix ou Spotify: une grande jungle numérique où la contrefaçon et le piratage l’emportent sur les rares espaces autorisés. Sous le poids des inventaires qui se rallongent et des rabais qui s’accentuent, la structuration et la légitimation de cet espace doit s’accélérer. Mais comment passer de Napster à Netflix en horlogerie?

Q

ui n’a pas, durant les années 2000, téléchargé une chanson ou un film sur un site pirate? A l’époque, il était difficile de trouver des sites autorisés et les plateformes «illégitimes», comme Napster, avaient largement pris le pas sur les embryons de solutions concertées qui se mettaient lentement en place, faute d’accords entre les majors. Le téléchargement pirate était tout simplement la norme, faute de mieux, pour accéder aux contenus que les early adopters d’internet souhaitaient consommer. Les pirates avaient mis en place leur propre écosystème, touffu (à dessein), une jungle échappant au champ législatif.