time-business


La nouvelle génération arrive chez Positive Coating

INDUSTRIE

janvier 2022


La nouvelle génération arrive chez Positive Coating

En moins de 20 ans, Positive Coating est devenue une entreprise incontournable lorsqu’il s’agit de revêtements décoratifs et fonctionnels. La société familiale est reprise par un trio représentant la nouvelle génération, Lucien, Benoit et Ophélie Steinmann.

P

ierre-Albert Steinmann, fondateur et actuel directeur de Positive Coating, et Isabelle Droz, directrice, transmettent le flambeau aux trois enfants de Pierre-Albert. La société est reprise par le trio, Lucien, Benoit et Ophélie, frères et sœur passionnés dès la première heure par l’aventure de l’entreprise familiale.

En moins de 20 ans, Positive Coating est devenue une entreprise incontournable lorsqu’il s’agit de revêtements décoratifs et fonctionnels. Elle a su convaincre par son expertise les plus grandes manufactures horlogères et les acteurs du monde du luxe.

De retour de trois ans dans les Laboratoires de la NASA (développement et caractérisation de couches autolubrifiantes pour le domaine spatial), Pierre-Albert Steinmann enseigne à la Haute Ecole Arc Ingénierie les «Matériaux et Technologies des Surfaces». Il identifie alors un besoin spécifique pour les revêtements PVD dans l’horlogerie. Positiver Coating, une spin-off de la HE-Arc, nait en 2004.

Une entreprise familiale débute: Pierre-Albert sollicite son frère Jean-Michel afin qu’il le soutienne financièrement dans l’aventure. Isabelle Droz, la belle-sœur de Pierre-Albert, rejoint la société en 2005 en tant que directrice des opérations.

Puis c’est au tour de ses deux fils: Benoit en 2010, et une année plus tard Lucien, tous deux au bénéfice d’une formation en ingénierie. Courant 2021, Ophélie décide à son tour de rejoindre la société afin d’apporter son soutien au service commercial. Pour les trois entrepreneurs, la préparation à la reprise de l’entreprise passe par une formation Micro MBA en management entrepreneurial.

De gauche à droite: Isabelle Droz, Benoit Steinmann, Ophélie Steinmann, Lucien Steinmann, Pierre-Albert Steinmann
De gauche à droite: Isabelle Droz, Benoit Steinmann, Ophélie Steinmann, Lucien Steinmann, Pierre-Albert Steinmann

La transmission s’effectue dans la continuité et le respect des clients de l’entreprise et des collaborateurs de la société. Ce passage de témoin a été anticipé depuis longtemps déjà. L’immersion des repreneurs au sein de l’entreprise depuis plusieurs années et une communication interne régulière avec les salariés permettent aujourd’hui de faire de cette reprise une évidence.

«C’est une grande fierté et une immense satisfaction de voir que le joyau que l’on a créé, développé et accompagné avec passion est arrivé à un stade de maturité qui permet une transmission sereine à de jeunes entrepreneurs motivés, mes trois enfants», déclare Pierre-Albert Steinmann.

Les collaborateurs de l’entreprise sont donc préparés à cette transition entre les deux directions. Isabelle Droz et Pierre-Albert Steinmann ont décidé de réduire leur temps de travail mais resteront au sein de l’entreprise encore quelque temps afin de soutenir ces jeunes repreneurs et toute l’équipe pour faire de cette transmission un vrai succès.

VOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE