17. time-business


Frédérique Constant ouvre un nouveau chapitre

EXTENSION

English Español
juin 2019


Frédérique Constant ouvre un nouveau chapitre

L’entreprise, qui vient de célébrer son trentième anniversaire et cherche toujours à «démocratiser le luxe horloger suisse», double la surface de ses locaux, dans l’objectif de passer d’une production de 160’000 à 250’000 montres par an au cours des cinq prochaines années. Pour l’occasion, elle lance deux éditions limitées de sa montre Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel. Visite.

E

n 2006, Frédérique Constant ressent le besoin d’élargir son site de production. La société, alors indépendante, prend la décision de déménager dans un bâtiment de 3’200 m2 situé à Plan-les-Ouates, un «hub» de l’horlogerie à Genève.

Plus d’une décennie après ce premier déménagement, l’entreprise - qui détient également Alpina Watches et Ateliers deMonaco – se sent à nouveau à l’étroit. Deux ans lui permettent de presque doubler la surface de son siège social, qui s’étend désormais sur 6’200 m2, permettant ainsi de réorganiser entièrement la répartition de ses différents espaces de travail.

C’est cette extension qui vient d’être inaugurée par la marque, désormais propriété du groupe japonais Citizen. Avec un objectif ambitieux: accroître les capacités de production de 160’000 à 250’000 montres par an au cours des cinq prochaines années. Tout le premier étage du nouveau bâtiment regroupe l’ensemble de l’atelier de production de T1 à T4.

Deux ans ont été nécessaires afin de presque doubler la surface du siège de Frédérique Constant, qui s’étend désormais sur 6’200 m2.

Le nouveau siège de Frédérique Constant à Genève
Le nouveau siège de Frédérique Constant à Genève

Pour Niels Eggerding, directeur général de Frédérique Constant, le nouveau bâtiment «est à la pointe du secteur en matière d’assemblage de montres, de formation et de contrôle qualité. Notre croissance très rapide au cours des dernières années exigeait des locaux véritablement innovants afin de gagner en efficacité. Par ailleurs, nous avons réuni nos processus de R&D, de production et de contrôle qualité sous le même toit. Ce regroupement complet contribuera plus que jamais à améliorer la productivité et la rationalisation de nos marques.»

Un espace de visite

Au rez-de-chaussée, une zone dédiée offre la possibilité aux visiteurs de vivre ce que Frédérique Constant appelle l’«Expérience Manufacture», c’est-à-dire plonger dans l’univers de chaque marque ainsi que dans leur histoire. De nombreux décors et présentoirs permettent de découvrir des montres historiques, le processus de fabrication des calibres de manufacture des marques, les détails de certaines des montres les plus emblématiques, un savoir-faire innovant, des fonctions horlogères spécifiques, des montres connectées et plus encore...

Depuis 2004, Frédérique Constant a réalisé 29 mouvements de manufacture pour ses modèles mécaniques et connectés.

Depuis le lancement de son premier calibre de manufacture en 2004, Frédérique Constant a réalisé 29 mouvements de manufacture pour ses modèles mécaniques et connectés. Au cours des années passées, Frédérique Constant a présenté plusieurs créations horlogères-phare, parmi lesquelles le modèle Heart Beat Manufacture ou la série de calibres FC-700, dont le Worldtimer Manufacture et le Flyback Chronograph, ou encore des complications haut de gamme, qui viennent équiper notamment la Quantième Perpétuel et la nouvelle montre Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel.

Niels Eggerding, Aletta Stas, Toshio Tokura, Peter Stas
Niels Eggerding, Aletta Stas, Toshio Tokura, Peter Stas

«Frédérique Constant a su rester à l’avant-garde de l’innovation dans le secteur de l’horlogerie grâce à la première Horological Smartwatch suisse ainsi qu’à la collection Hybrid, a souligné son cofondateur Peter Stas. La solide tradition consistant à investir dans les nouvelles technologies et des mouvements mécaniques de manufacture abordables reflète l’engagement de la marque à démocratiser le plaisir du luxe à travers le monde.»

Trois marques, trois stratégies distinctes

Le groupe poursuit la mise en œuvre d’une stratégie en plusieurs axes. Pour Frédérique Constant, il s’agit bien toujours de «démocratiser le luxe». Pour Alpina, l’objectif est «d’étendre les marchés-clés et les canaux de distribution tout en développant sa croissance» (notamment après le succès de l’AlpinerX Outdoors Smartwatch, lancée en 2018). Quant à la petite dernière Ateliers deMonaco, elle sert de laboratoire de haute complication, «offrant l’opportunité à nos maîtres-horlogers d’innover et de créer des mouvements tout en repoussant les limites des plus grandes complications, également destinées à équiper les modèles Frédérique Constant et Alpina».

Pour Frédérique Constant, il s’agit bien toujours de «démocratiser le luxe». Pour Alpina, l’objectif est «d’étendre les marchés-clés et les canaux de distribution tout en développant sa croissance».

A noter que Toshio Tokura, le président du groupe Citizen, était présent lors de l’inauguration. Pour Frédérique Constant, le nouveau bâtiment «permet d’équiper ses installations pour l’avenir, préparant ses marques à satisfaire les demandes afin d’assurer sa croissance future».

Deux nouveaux modèles

A l’occasion de l’inauguration de l’extension de ses locaux à Genève, Frédérique Constant a aussi présenté deux nouvelles éditions limitées Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel, en acier inoxydable et or rose 18 carats, qui font écho au modèle lancé avec succès l’an dernier pour les 30 ans de la marque. Toutes deux sont pourvues d’un cadran squeletté bleu marine classique.

La montre Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel «incarne l’ambition du fondateur de la marque de démocratiser le savoir-faire horloger suisse». En 2004, après plusieurs années de recherche et de développement, Frédérique Constant présentait son premier mouvement de manufacture breveté: le calibre Heart Beat Manufacture.

Quatre ans plus tard, la marque dévoilait son premier tourbillon de manufacture, inspirée du calibre Heart Beat Manufacture. Puis, en 2016, pour célébrer le dixième anniversaire de la manufacture Frédérique Constant de Plan-les-Ouates, une autre grande complication voyait le jour: un modèle Manufacture Quantième Perpétuel qui ouvrait la voie à une nouvelle génération de montres à complication de fabrication suisse proposées à un prix abordable.

Deux éditions limitées du Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel ont été lancées à l'occasion de cette inauguration
Deux éditions limitées du Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel ont été lancées à l’occasion de cette inauguration

Innovation sur la cage de tourbillon

Le mouvement automatique FC-975 qui équipe les deux éditions limitées du Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel est équipé d’une ancre et d’une roue d’échappement en silicium. Cette grande complication est également dotée d’un balancier au poids intelligemment réparti et d’une cage de tourbillon délicate et harmonieuse.

Frédérique Constant a breveté sa cage de tourbillon, formée de 80 composants tous fabriqués avec une machine CNC assurant une précision de 1 à 2 microns (0,001 à 0,002 mm). Pour atteindre ce degré de précision extrême, de minuscules poids ont été ajoutés à la cage du tourbillon afin d’obtenir un équilibre parfait. P

Pendant la fabrication du tourbillon, la cage se trouve légèrement déséquilibrée car la roue et l’ancre d’échappement sont excentrées. Frédérique Constant a donc ajouté un système de vis intelligente «Smart Screw» sur le pourtour du tourbillon pour compenser l’écart de poids, assurer le parfait équilibre de la cage et ainsi améliorer l’amplitude et la marche de la montre.

Editions limitées

Les deux nouveaux modèles Tourbillon Manufacture Quantième Perpétuel possèdent un robuste boîtier tripartite de 42 mm de diamètre, décliné en acier inoxydable poli et en or rose 18 carats. Ils sont tous deux équipés d’un fond transparent qui permet d’admirer le décor raffiné alternant perlage et Côtes de Genève. Les montres sont pourvues d’un cadran squeletté couleur argent, de compteurs et d’un pourtour bleu marine, et d’un bracelet en alligator également bleu marine.

Le quantième perpétuel affiche le jour, la date et le mois, et nécessite encore moins de réglages que le quantième annuel. Cette complication extrêmement sophistiquée calcule en effet le nombre de jours dans chaque mois, indique l’année et s’ajuste automatiquement lors des années bissextiles.

Une fois réglée, elle prendra en compte les mois à 30 et 31 jours, les 28 jours du mois de février, ainsi que le cycle des années bissextiles et l’affichage du 29 février tous les quatre ans. Le quantième perpétuel nécessitera une seule correction manuelle en 400 ans, le 1er mars 2100, en raison d’une particularité du calendrier grégorien. Les heures et les minutes se règlent au moyen de la couronne. Le cadran affiche à 12 heures les mois ainsi que l’année bissextile, les jours à 3 heures et les jours de la semaine à 9 heures.

La cage du tourbillon est visible à 6 heures, ainsi que l’aiguille des secondes qui effectue un tour complet par minute. Chaque cage est numérotée individuellement au niveau de la platine supérieure située en son centre, chiffre qui correspond au numéro de série limitée indiqué sur le boîtier. La version en acier inoxydable a été tirée à 88 exemplaires, contre 30 exemplaires pour la version en or rose 18 carats.

Découvrez nos archives - Rejoignez le Club Europa Star
60 ans de marques, de modèles, de marchés et leurs développements au fil du temps.