11. time-business


Le Technical Watchmaker Show affiche ses ambitions pour 2020

SALONS

juillet 2019


Le Technical Watchmaker Show affiche ses ambitions pour 2020

A l’heure de tirer le bilan 2019, les organisateurs du salon de sous-traitance de La Chaux-de-Fonds avaient le sourire. La prochaine édition se tiendra parallèlement à Baselworld et au SIHH, suite aux changements de date de ces deux salons.

P

lus de 2’000 visiteurs totalisant 3’000 entrées ont fait le déplacement à La Chaux-de-Fonds pour découvrir sur 1’200 m2 les produits d’une cinquantaine d’exposants, selon les organisateurs du Technical Watchmaker Show (TWS). Environ 15% des visiteurs venaient de l’étranger. Toujours selon le management de ce salon, né de l’insatisfaction de sous-traitants quant à leur place à Baselworld et qui se tient en marge de celui-ci, les participants ont dans leur grande majorité émis le souhait de participer à la prochaine édition.

Plus de 2’000 visiteurs totalisant 3’000 entrées ont fait le déplacement à La Chaux-de-Fonds pour découvrir sur 1’200 m2 les produits d’une cinquantaine d’exposants.

Réunis pour une séance de discussion d’après-salon, organisateurs et participants ont échangé leurs points de vue sur l’édition de cette année et amené quelques idées pour la prochaine. Outre les aspects purement techniques concernant les parkings, les badges exposants ou l’hébergement, il a également été question de stratégie et de développement du salon.

On sait désormais que le TWS 2020 pourra compter avec 600 m2 de surface d’exposition supplémentaire. Cette surface augmentera encore à terme, lorsque la réfection du bâtiment sera terminée. Quoi qu’il en soit, cette première étape permettra de répondre aux demandes d’une trentaine d’exposants. Le site pourra donc accueillir entre 80 et 100 acteurs de la branche technique horlogère dès la prochaine édition. Les surfaces dédiées aux conférences, à la restauration et à toutes les autres commodités seront elles aussi remises en place.

Ce nouveau salon, qui tenait sa deuxième édition, est né de l’insatisfaction de sous-traitants quant à leur place à Baselworld.

Scènes de l'édition 2019 du Technical Watchmaker Show.
Scènes de l’édition 2019 du Technical Watchmaker Show.

Premières esquisses du salon 2020

Quelques idées ont été émises lors de ce debriefing en vue d’améliorer l’affluence du samedi. Les organisateurs pourraient ainsi se pencher sur la mise sur pied d’une bourse aux montres, de divers ateliers ou de cours de formation pour débutants. Les organisateurs vont aussi creuser quelques pistes susceptibles de pousser les participants à annoncer largement leur présence à cet événement. Le salon projette par ailleurs l’édition d’un catalogue.

Le cycle de conférences animées par les exposants, les sponsors ou d’autres acteurs pourrait à l’avenir s’ouvrir à d’autres intervenants en fin de journée, hors du cadre purement horloger. Le nombre de conférences devrait être augmenté et les visiteurs mieux informés par la présence d’un grand écran à l’entrée du salon détaillant les thèmes abordés et les horaires.

L’an prochain, le Technical Watchmaker Show sera agendé dans la même semaine que Baselworld et le SIHH.

L’an prochain, le TWS sera agendé dans la même semaine que Baselworld et le SIHH. Organisé parallèlement, le concept d’exposition «in-house» destiné aux entreprises locales souhaitant accueillir des visiteurs chez elles n’a pas rencontré un franc succès cette année. Il sera néanmoins reconduit l’année prochaine, toujours soutenu par un service de bus navettes desservant le site d’exposition et les différents points de visite.

Rejoignez le Club Europa Star
60 ans de marques, de modèles, de marchés et leurs développements au fil du temps.