03. time-keeper


Quelques idées reçues sur le magnétisme

VRAI-FAUX

octobre 2018


Quelques idées reçues sur le magnétisme

Il existe beaucoup de fantasmes autour des champs magnétiques et des perturbations que ceux-ci entraînent sur nos montres. Et si l’on démêlait le vrai du faux?

Les champs magnétiques, mesurés en Gauss, sont un des nouveaux «éléments de langage» de l’industrie horlogère, parmi les plus employés récemment. La lutte contre leurs perturbations est sur toutes les lèvres. Ceux-ci peuvent en effet dérégler la bonne marche de la montre en ralentissant, voire en bloquant de manière temporaire le bon fonctionnement du balancier.

En règle générale, il suffit de s’éloigner du champ magnétique pour que la montre reparte normalement. Mais pas toujours. En cause: la rémanence du magnétisme sur le spiral, qui affectera la précision. Elle semble aussi affecter la précision du discours des horlogers et du public eux-mêmes, puisque les préjugés sont nombreux à la fois sur les causes et les conséquences du magnétisme! Vrai-faux.

Source: Baume & Mercier
Source: Baume & Mercier

Les champs magnétiques sont en augmentation en raison des émissions des téléphones portables.

FAUX – Si le magnétisme perturbe de plus en plus le fonctionnement de nos montres mécaniques, ce n’est pas en raison du téléphone portable lui-même, mais de la fourre du téléphone! Les fourres des objets connectés, du smartphone à la tablette, contiennent en effet un ou plusieurs aimants de fermeture qui crée un champ magnétique, tout comme les fermetures de sacs à main et autres objets du quotidien. C’est le remplacement de fermetures mécaniques par des fermetures magnétiques qui est donc en cause.

Carl Friedrich Gauss, prince des mathématiciens allemands au 19ème siècle, en l'honneur duquel a été nommée l'unité de mesure des champs d'induction magnétique terrestre
Carl Friedrich Gauss, prince des mathématiciens allemands au 19ème siècle, en l’honneur duquel a été nommée l’unité de mesure des champs d’induction magnétique terrestre

Passer par un portique de sécurité à l’aéroport est hautement risqué pour ma montre.

FAUX – Outre la présence d’un aimant, l’autre condition pour un danger de perturbation magnétique est un contact direct avec l’émetteur en question. A moins d’aller frotter son garde-temps contre le portique, pas de risque... De même, un pylône ou une ligne électrique ne vont pas perturber la bonne marche de votre montre.

La nouvelle Baumatic de Baume & Mercier est équipée d'un calibre résistant au magnétisme grâce à son échappement en silicium d'une construction particulièrement ingénieuse
La nouvelle Baumatic de Baume & Mercier est équipée d’un calibre résistant au magnétisme grâce à son échappement en silicium d’une construction particulièrement ingénieuse

Lorsqu’une montre est «résistante au magnétisme», il n’y a pas de risque.

FAUX – Un garde-temps peut se prévaloir d’une norme ISO 764 s’il résiste à des champs magnétiques de l’ordre de 60 gauss. Cette certification n’est plus du tout adaptée à la multiplication des aimants dans les objets quotidiens. On peut légitimement commencer à parler de résistance à partir de 1’000 à 1’500 Gauss. En effet, on n’a pas observé jusqu’à présent autour de nous d’objets émetteurs de plus de 1’500 Gauss présentant un risque de contact direct.

Source: Baume & Mercier
Source: Baume & Mercier

Les montres perturbées par des champs magnétiques engorgent les services après-vente.

VRAI – Le problème est réel, si l’on tient en compte la simultanéité entre la popularité croissante de la montre mécanique cette dernière décennie et l’augmentation des champs magnétiques dans notre environnement proche. Le client a tendance à sous-estimer les effets de la magnétisation qui est une des causes de retour les plus importantes.

La Seamaster Aqua Terra d'Omega, résistante à des champs de l'ordre de 15'000 gauss avec son calibre Co-Axial 8508
La Seamaster Aqua Terra d’Omega, résistante à des champs de l’ordre de 15’000 gauss avec son calibre Co-Axial 8508

Il est long et fastidieux de démagnétiser une montre.

FAUX – Cela prend quelques dizaines de secondes seulement, en exposant la montre à un autre champ magnétique qui permet de libérer la tension créée. Plusieurs sociétés proposent à présent aux compagnies comme aux privés des «démagnétiseurs» qui permettent à la fois de calculer efficacement la présicion de la montre et de la démagnétiser le cas échéant. Les horlogers mettent en place de leur côté de nouvelles lignes de production intégrant des composants amagnétiques ou des constructions permettant à la montre d’être plus résistante au magnétisme.

Les montres à quartz résistent mieux au magnétisme.

VRAI – Les montres à quartz sont à la fois plus précises et davantage résistantes que les montres mécaniques aux perturbations des champs magnétiques, pénalisées par leurs composants «vitaux» en acier. En général, si une montre à quartz est affectée par les champs magnétiques, sans effet rémanent et par conséquence sans que sa précision ne soit affectée, elle retrouve son fonctionnement normal dès lors qu’elle sort du champ d’exposition.

Le spiral en silicium, objet de tous les fantasmes horlogers!
Le spiral en silicium, objet de tous les fantasmes horlogers!

Remerciements à Daniel Braillard, Chief Operating Officer, Baume & Mercier, pour son éclairage.

Astuce livrée par Jaeger-LeCoultre: En plaçant votre montre à côté d’une boussole, vous pourrez savoir immédiatement si elle a été magnétisée. Si les aiguilles de la boussole se mettent à tourner quand vous déplacez votre montre autour de l’appareil, cela signifie qu’elle est magnétisée.