time-keeper


Caran d’Ache, compagnon de route des horlogers

PARALLÈLES

février 2020


Caran d'Ache, compagnon de route des horlogers

Durable, émotionnel et mondialisé: à l’heure de le décrire, le stylo de la société genevoise passerait presque pour une montre haut de gamme. Cela tombe bien: Caran d’Ache vient de créer un instrument d’écriture avec un calibre horloger mécanique. Présentation.

U

n objet «hybride» entre l’instrument d’écriture et la montre. C’est ainsi que se présente le Timegraph imaginé par Caran d’Ache: le premier stylo plume au monde dans lequel s’intègre une montre à mouvement mécanique.

Chaque année, la société genevoise fondée en 1915 mobilise ses forces pour produire une création inspirée par le monde horloger. «Nous sommes garants de métiers d’art qui doivent continuer à exister en Suisse, souligne la présidente de Caran d’Ache Carole Hubscher, rencontrée à l’occasion de la présentation de Timegraph. L’innovation, le Swiss made, la précision ou encore la personnalisation: tout nous rapproche de l’univers horloger!»

Le Timegraph constitue d’abord une prouesse technique, à mi-chemin entre Haute Horlogerie et «Haute Ecriture»: aboutissement de plus de deux ans de recherche et développement, il intègre un calibre à remontage manuel créé par Le Temps Manufacture SA à Fleurier, une manufacture horlogère suisse reconnue pour son expertise dans la haute précision.

Les défis étaient nombreux: il s’agissait de transposer dans un corps de stylo aux dimensions standards un mouvement ultraplat, un verre saphir et un système de recharge unique, avec pompe à piston miniature. Soit pas moins de 145 composants dans un stylo aux courbes délicates entièrement recouvert d’un revêtement PVD noir. La pièce est disponible sur demande uniquement (son prix est de 40’000 francs) et se prête à plusieurs types de personnalisation, à travers l’émaillage, le sertissage ou encore la gravure miniature.

«Comme les horlogers, nous faisons régulièrement appel à des experts du polissage, de la gravure, de la laque ou du sertissage, souligne Carole Hubscher. Caran d’Ache est par exemple la seule maison active dans les instruments d’écriture en Europe capable de maîtriser la laque de Chine. La sève, importée du Japon, est colorée par des chimistes avant d’être traitée par les maîtres-laqueurs. C’est une substance très allergène donc elle exige une expertise très particulière.»

«L’innovation, le Swiss made, la précision ou encore la personnalisation: tout nous rapproche de l’univers horloger!»

Des écoles de dessin pour séduire les Chinois

Entreprise familiale, Caran d’Ache emploie aujourd’hui 300 collaborateurs et possède 25 boutiques en Suisse et à l’international, plus de 120 shop-in-shops et est présente en ligne. Carole Hubscher précise: «Nos premiers marchés en Europe sont la Suisse, la France, l’Allemagne le Benelux et l’Italie. Nous exportons également nos créations aux Etats- Unis, en Chine ou encore au Japon.»

Comme le secteur horloger, le spécialiste des instruments d’écriture semble avoir trouvé un marché à fort potentiel en Extrême-Orient: «Il nous fallait trouver le bon moyen de permettre aux clients chinois d’appréhender la qualité de nos produits, poursuit la présidente de Caran d’Ache. Nous avons donc créé 20 écoles de dessin dans le pays, qui sont de petites échoppes ou l’on apprend avec nos produits à développer la créativité des enfants. La particularité de Caran d’Ache est que nous touchons tout le monde: toutes les générations, tous les âges, de l’enfant au retraité en passant par le collectionneur. Et l’instrument d’écriture est un cadeau symbolique, intemporel, «sans risque» pour celui qui l’offre.»

Mouvement mécanique ultraplat

D’un diamètre de 15 mm pour une longueur de 151 mm fermé (contre 137,5 mm ouvert), le Timegraph se veut «objet d’art». Les 145 composants du stylo, dont le mouvement, sont ornés d’un revêtement palladium pour les éléments «métalliques », alors que le corps est entièrement recouvert de PVD noir, plus contemporain.

Le Timegraph imaginé par Caran d'Ache, à mi-chemin entre Haute Horlogerie et «Haute Ecriture».
Le Timegraph imaginé par Caran d’Ache, à mi-chemin entre Haute Horlogerie et «Haute Ecriture».

Un système de recharge unique a été développé pour remplir la pompe à piston miniature au mécanisme de remplissage externe, ainsi que des glaces saphir traitées antireflet laissant apparaître la finesse du bec de plume en or 18 carats poli à la main. Côté mouvement, Timegraph est doté d’une réserve de marche de 40h. Le calibre mécanique manufacturé par LTM SA est une prouesse en soi: utraplat et miniaturisé, il se fond dans le corps du stylo pour afficher les heures et les minutes. Le verre saphir offre au regard le mécanisme, les 18 rubis, les terminaisons rhodiées, et une finition côtes de Genève. Un coffret laqué de noir permet de préserver et mettre en valeur l’édition d’exception Timegraph. A l’intérieur, un encrier complète cet instrument d’écriture hors du temps.

Caran d’Ache a aussi considérablement développé sa présence digitale depuis dix ans. «Notre site connaît une forte croissance, mais reste avant tout vitrine, explique Carole Hubscher. Nos clients le consultent pour se faire une idée des propositions, mais au moment de l’achat, ils viennent le plus souvent en boutique pour essayer et choisir. L’«humanisation» des relations client est un aspect très important de notre stratégie.»

Comme ses consoeurs horlogères, Caran d’Ache mise d’abord sur l’émotion, les souvenirs d’enfance ou encore la durabilité, en utilisant pour sa part la plume plutôt que l’aiguille.

Découvrez nos archives - Rejoignez le Club Europa Star
Nouveau: 40’000 pages ajoutées, depuis l’année 1950!
Plus de 100’000 pages d’archives à découvrir dans notre base de données du Club Europa Star - 70 ans de marques, de modèles, de marchés et leurs développements au fil du temps.