time-keeper


Girard-Perregaux présente la Cosmos Infinity

English Español
août 2020


Girard-Perregaux présente la Cosmos Infinity

Girard-Perregaux dévoile l’édition Cosmos Infinity, une évolution de la Cosmos sortie en 2019. Ce modèle est limité a huit exemplaires seulement. Sa composition en titane de classe 5 se juxtapose à de nombreux composants habillés d’onyx noir.

L’

édition Cosmos Infinity présente pas moins de trois complications d’exception. En premier lieu, une cage de Tourbillon en forme de lyre maintenue en place par un pont Neo, un élément signature de Girard-Perregaux. Ensuite, un globe terrestre positionné à 3 heures indiquant d’une manière particulièrement visuelle si l’heure affichée est celle du jour ou de la nuit.

Enfin, un globe céleste qui affiche les constellations du Zodiaque. Ces deux globes sont constitués d’onyx poli et décorés à la main par micro-peinture. Cette technique artisanale requiert l’application d’or rose sur chaque globe, ce qui produit un sublime contraste avec la pierre d’onyx noir brillant. Sur demande, la peinture à la main de chacun des globes peut être personnalisée.

En astronomie, le temps terrestre est une mesure définie par le mouvement orbital de la Terre. Le Soleil effectue une rotation autour de la Terre en 24 heures. Le temps céleste, plus communément connu sous le nom de temps sidéral, équivaut à la période de rotation d’un objet céleste. En des termes simples, la voûte céleste défile autour de la terre en seulement 23 heures et 56 minutes. Contrairement à celle du monde réel, la vue des constellations sur le cadran de ce modèle n’est pas affectée par la pollution atmosphérique ou par la luminosité.

Positionné sur le côté droit du cadran, le globe terrestre effectue une rotation de 360° en 24 heures, tandis que le globe céleste, positionné à l’opposé, effectue une rotation de 360° en 23 heures et 56 minutes. La différence de rotation entre les deux globes est à peine perceptible à l’œil nu ; toutefois, elle démontre l’attention méticuleuse que Girard-Perregaux porte aux détails.

Le Tourbillon se présente à la base de la platine. Son rôle consiste à atténuer l’influence défavorable de la gravité sur le balancier, ce qui améliore sa précision. Constitué d’un alliage de titane de classe 5 de l’ère spatiale traité PVD noir, un pont Neo enjambe l’ouverture du tourbillon. Ce pont et cette large ouverture offrent une vue impressionnante sur la rotation de la cage du Tourbillon ainsi que sur le balancier et l’échappement en mouvement. La complexité d’un tourbillon nécessite une grande expertise pour son assemblage et son réglage. Cette compétence est au cœur de l’ADN de Girard-Perregaux, depuis la production de sa première montre de poche équipée d’un tourbillon dans les années 1860.

La disposition de l’édition Cosmos Infinity garantit l’alignement parfaitement symétrique de toutes les complications. Pour accroître cette sensation d’équilibre, la montre se dispense de la couronne conventionnelle. En lieu et place, un système de réglage et de remontage innovant est placé à l’arrière du garde-temps, rappel du style des montres de poche d’antan. Le système de réglage présente trois gravures remplies de céramique luminescente, indiquant le rôle de chaque bélière.

«La Cosmos Infinity Edition offre un voyage dans les étoiles pour rendre visible l’invisible, une garantie de notre marque depuis les années 1860, explique Patrick Pruniaux, CEO de l’entreprise. Les mouvements et les constellations révèlent les mystères de l’univers qui sont invisibles à l’œil nu.»

L’utilisation de l’onyx noir pour le cadran et les globes symbolise la profondeur de l’univers et son mystère infini. Cet article de Haute Horlogerie se plonge dans un domaine éthéré où les artisans façonnent et polissent des disques d’onyx à la main, pour donner à la pierre un effet miroir. Il ne faut pas moins de 15 opérations différentes et des compétences d’exception pour réaliser le fin cadran et les globes tridimensionnels.

Répondant à l’appellation de Haute Horlogerie, le Calibre GP09320-1440 est enrichi d’une finition haut de gamme. Le pont Neo en titane, qui se présente à la base de la platine, est traité PVD noir, sablé et anglé à la main. De la même manière, la platine est traitée PVD noir et décorée par perlage, sablage et anglage. Contrastant avec le verre saphir de son fond plat, l’édition Cosmos Infinity arbore un boîtier en verre saphir qui offre une vue en trois dimensions sur la zone du cadran. Obtenir sa forme galbée et polie nécessite quatre à cinq fois plus de matière.

L’édition Cosmos Infinity sera disponible dans le monde entier auprès des détaillants agréés par Girard-Perregaux dès septembre 2020.

DÉCOUVREZ TOUTES NOS ÉDITIONS DEPUIS 1950
Plus de 100’000 pages d’archives à découvrir dans notre base de données Europa Star Club.