time-keeper


Kross Studio: nouveau coffret d’art Star Wars (dont un tourbillon)

COLLABORATION

English
avril 2021


Kross Studio: nouveau coffret d'art Star Wars (dont un tourbillon)

Quelques mois après le lancement d’une première série Batman, Kross Studio annonce sa collaboration officielle avec Lucasfilm autour d’un concept inédit: dix coffrets inspirés par l’univers de Star Wars et plus spécifiquement par la Death Star. Ceux-ci comprennent notamment une montre à tourbillon central au design étonnant. Entretien avec Marco Tedeschi, dont le bureau de création et de design s’inspire de savoir-faire propres à l’industrie horlogère suisse pour les déployer sur des objets d’art inspirés de la culture populaire.

A

près la conception d’une première série d’objets d’art liés à l’univers de Batman avec Warner Bros (relire ici), Kross Studio, un bureau de création et design suisse largement consisté d’anciens de la marque horlogère RJ/Romain Jerome, frappe un nouveau coup: une collaboration avec Lucasfilm (Disney). Le résultat? Une série de coffrets inspirés de la fameuse Death Star de la galaxie Star Wars, qui se composent d’une montre à tourbillon central et d’un authentique cristal Kyber utilisé lors du film «Rogue One: A Star Wars Story», le tout encapsulé dans un spectaculaire container de cristaux kyber.

Imaginés pour les fans inconditionnels de la saga tout comme pour les collectionneurs d’œuvres au design unique, les dix sets collector «incarnent la force de l’Empire Galactique et de sa station spatiale, l’Étoile de la mort (Death Star)». Chaque cristal délivré par les équipes de Lucasfilm est accompagné de son certificat d’authenticité. L’occasion de posséder très concrètement un fragment de la saga Star Wars...

Chaque cristal délivré par les équipes de Lucasfilm est accompagné de son certificat d’authenticité. L’occasion de posséder très concrètement un fragment de la saga Star Wars...

Présentée dans un boîtier de 45 mm en titane grade 5 doté d’un revêtement DLC noir, la montre est équipée d’une cage de tourbillon central représentant l’hémisphère nord de la Death Star, qui accomplit une révolution par minute. Les aiguilles, apposées sur un affichage périphérique tournant à 360 degrés autour du tourbillon, incarnent les vaisseaux de l’Empire: le Star Destroyer de Classe Impériale pour celle des heures et un Star Destroyer de Super-Classe pour celle des minutes. Un bouton-poussoir intégré entre 3h et 4h dans la boîte de montre remplace la couronne traditionnelle de mise à l’heure.

Le set Death Star de Lucasfilm et Kross Studio
Le set Death Star de Lucasfilm et Kross Studio

La montre Death Star Tourbillon, ses bracelets et le cristal kyber sont protégés au sein d’une reproduction fidèle des fameux containers orange utilisés par l’Empire pour sécuriser ses cargaisons de cristaux kyber. Chaque container est une véritable pièce d’art fonctionnelle, composée de plus de 700 éléments et mesurant 1m20 de long (!). Kross Studio s’est appuyé sur le savoir-faire d’artisans suisses pour concevoir les dix coffres en bois et aluminium.

A l’intérieur, 9 espaces distincts ont été conçus: trois d’entre eux sont habités par des capsules amovibles abritant la montre Death Star Tourbillon, ses trois sets de bracelets ainsi que le cristal kyber original. Les six autres sont protégés par un couvercle et permettent d’ajouter d’autres objets de collection.

Kross Studio pousse le «vice» jusqu’à usiner les roues du mouvement de la montre sous la forme de l’emblème de l’Empire Galactique. Des messages en Aurebesh, un des alphabets les plus utilisés dans la galaxie Star Wars, sont gravés sur les boutons poussoirs de la montre... Touche finale, la roue des heures fixe, dont les noyures ont été remplies de SuperLuminova blanc à émission bleue, s’inspire des panneaux muraux des vaisseaux impériaux. Le studio annonce déjà que de prochaines collections inspirées de la saga Star Wars seront réalisées. Nous avons voulu en savoir plus en dialoguant avec son directeur, Marco Tedeschi.

Europa Star: La coïncidence est frappante: Audemars Piguet s’est récemment alliée à Marvel et vous à la fois à Warner Bros et à Lucasfilm. Même si ce n’est pas un phénomène totalement nouveau, la Haute Horlogerie se mélange de plus en plus à la culture populaire!

Marco Tedeschi: C’est un monde qui en rencontre un autre. Nous les aidons à se positionner dans un segment sur lequel ils ne sont pas encore présents, celui de l’art et du luxe, en utilisant leur imaginaire et leur iconographie. Il y a une demande sur ce type de marché, qui rencontre la quête du luxe de la culture pop. Nous nous mettons à leur service dans cette quête: d’ailleurs nous ne nous considérons pas vraiment comme une marque et n’inscrivons jamais le nom de Kross Studio sur les objets.

Au fond, avec ce projet comme d’autres, c’est la «premium-isation» possible de tout objet ou création populaire qui est à l’oeuvre, comme la décrit Erwan Rambourg dans son livre Future Luxe...

Oui, on le remarque d’ailleurs avec notre activité de personnalisation pour des pièces de clients privés: la demande pour des modèles exclusifs est forte. Notre objectif est de créer des objets d’art liés au temps, grâce à un savoir-faire suisse, en série très limitée à destination de collectionneurs. Et avec une vision un peu décalée.

«C’est un monde qui en rencontre un autre. Nous les aidons à se positionner dans un segment sur lequel ils ne sont pas encore présents, celui de l’art et du luxe, en utilisant leur imaginaire.»

Montre Death Star 45mm à tourbillon central: 10 pièces numérotées, boîtier titane grade 5, revêtement DLC noir, mouvement à remontage manuel, 5 jours de réserve de marche.
Montre Death Star 45mm à tourbillon central: 10 pièces numérotées, boîtier titane grade 5, revêtement DLC noir, mouvement à remontage manuel, 5 jours de réserve de marche.

Une formule qui a séduit Lucasfilm - et derrière eux, l’«empire» Disney?

Des le début de Kross Studio, nous avions développé plusieurs plans de partenariat avec Disney, en appliquant le même concept que celui pour la Batmobile réalisée avec Warner Bros. Nous avons pu les rencontrer, heureusement, juste avant le confinement. C’est une collaboration qui va se déployer sur le long terme: nous prévoyons une dizaine de sorties en partenariat dans les prochaines années, dont des accessoires plus abordables. Par le passé, ils avaient eu quelques collaborations horlogères mais n’avaient jamais travaillé avec une marque suisse haut de gamme. Nous leur avons tout de suite proposé un modèle à tourbillon... puis des accessoires du tournage des films se sont ajoutés pour former un coffret véritablement exceptionnel.

A 150’000 dollars le coffret, c’est en effet une autre dimension pour l’univers populaire de Star Wars...

C’est le seul produit à ce jour qui propose un vrai accessoire du film et les sets sont limités à dix exemplaires. Nous avons travaillé sur la Death Star et souhaitions bien reproduire l’imaginaire de la saga. La montre à tourbillon central et les capsules de cristaux utilisés sur le set du film sont protégés dans une oeuvre d’art fonctionnelle, un container reproduit sur la base des images du tournage. Cela nous a pris presque plus de temps de le recréer que de concevoir le tourbillon! Outre les éléments du set, vous pouvez y entreposer une bouteille de grand cru ou des figurines Star Wars, selon vos goûts...

Un packaging spectaculaire sous la forme d'un container de cristaux kyber fonctionnel d'1m20 de long. A l'intérieur: six espaces de rangement et trois capsules amovibles contenant les bracelets, le modèle Death Star Tourbillon et le cristal kyber.
Un packaging spectaculaire sous la forme d’un container de cristaux kyber fonctionnel d’1m20 de long. A l’intérieur: six espaces de rangement et trois capsules amovibles contenant les bracelets, le modèle Death Star Tourbillon et le cristal kyber.

D’après votre première expérience avec la pendule de table Batmobile créée en collaboration avec Warner Bros, ce type d’objet d’art s’adresse plutôt à des inconditionnels de l’univers en question ou à des collectionneurs horlogers?

A vrai dire, j’ai été surpris par la répartition des ventes entre ces différentes catégories en ce qui concerne la Batmobile: un tiers des clients venaient des réseaux horlogers et les deux tiers étaient des fans de Batman qui apprécient aussi de beaux objets. Nous avons également réalisé de premières ventes en ligne à cet occasion, en parallèle à la distribution physique: il y a donc des clients qui sont tout à fait prêts à payer 30’000 CHF en ligne. Nous sommes très confiants quant à cette stratégie, y compris en allant sur des segments de prix inférieurs à l’avenir. On voit bien aujourd’hui que les marques qui proposent quelque chose de vraiment différent sont celles qui tirent leur épingle du jeu. En ce qui concerne le coffret Death Stars, nous travaillons en direct avec des clients, dont une majorité de grands collectionneurs Star Wars.

«Nous sommes très confiants quant à cette stratégie. On voit bien aujourd’hui que les marques qui proposent quelque chose de vraiment différent sont celles qui tirent leur épingle du jeu.»

Quel est le niveau de connaissances horlogères de vos clients pour ces objets d’art?

C’est une belle occasion, dans certains cas, de les initier à la Haute Horlogerie. Nous avons un rayon d’action assez large, qui ne concerne pas uniquement les puristes de l’horlogerie, car nous sommes avant tout un studio de design. En cela, nous estimons contribuer à faire rayonner l’horlogerie suisse dans le monde, en sensibilisant de nouveaux acheteurs aux particularités de l’art horloger. Encore récemment, j’ai passé un bon moment au téléphone avec un collectionneur de Batman pour lui expliquer pourquoi un produit horloger affiche un prix élevé, qui peut surprendre au début. J’espère que lui avoir donné le goût de la belle horlogerie!

Capsule de cristal kyber utilisée sur le tournage du film «Rogue One: A Star Wars Story»
Capsule de cristal kyber utilisée sur le tournage du film «Rogue One: A Star Wars Story»

Quels ont été les principaux défis techniques pour la production du tourbillon central du modèle Death Star?

J’avais planché en 2006, lors de mes études, sur la conception d’un mouvement de Haute Horlogerie - c’est d’ailleurs comme cela que j’étais entré chez Hublot. Nous nous en sommes inspirés et l’avons retravaillé. L’idée était de pouvoir admirer la beauté du mouvement. Le plus gros défi de fabrication a été la cage du tourbillon central en titane, qui a requis 480 opérations différentes et plus de 328 lignes de code pour la machine CNC! Autre défi: les aiguilles inspirées des vaisseaux stellaires. Certains partenaires nous ont traités de fous...

«A travers ces collaborations, nous estimons contribuer à faire rayonner l’horlogerie suisse dans le monde, en sensibilisant de nouveaux acheteurs aux particularités de l’art horloger.»

Avez-vous d’autres activités à côté de ces créations collaboratives?

Oui, nous menons une activité de sous-traitance, notamment l’usinage de pièces complexes en horlogerie et dans d’autres domaines. Cela nous permet aussi de financer notre développement. Par ailleurs, la chance - dans notre malheur - est que notre société est née au milieu du «chaos» de la crise pandémique, suite à l’arrêt de RJ Watches début 2020: nous nous sommes tout de suite adaptés à la nouvelle donne. Si c’était à refaire, je n’aurais aucune hésitation.

DÉCOUVREZ TOUTES NOS ÉDITIONS DEPUIS 1950
Plus de 100’000 pages d’archives à découvrir dans notre base de données Europa Star Club.

VOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE