REPORTAGE: L'HORLOGERIE AU JAPON


Orient, la marque horlogère du géant Epson

JAPON

English Español
juillet 2019


Orient, la marque horlogère du géant Epson

Spécialisée dans la production de modèles automatiques, Orient veut profiter des infrastructures globales d’Epson pour mieux se faire connaître à l’international.

M

aîtriser les structures d’organisation des grands conglomérats japonais demande un peu d’entraînement. Prenez la marque horlogère Orient, qui produit des montres mécaniques depuis 1950. Elle a été intégrée en 2017 par Seiko Epson Corporation, qui elle-même fabrique des montres et des mouvements pour… Seiko Watch Corporation, mais aussi ses propres montres Epson. Attention à ne pas confondre!

Moins connue que le triumvirat qui domine l’horlogerie japonaise, la marque a démarré sa distribution internationale au début des années 1960. A cette époque, Orient se concentrait sur des pays qui n’étaient pas encore approvisionnés par les grandes marques horlogères, comme la Corée ou le Vietnam.

Moins connue que le triumvirat qui domine l’horlogerie japonaise, la marque a démarré sa distribution internationale au début des années 1960.

Une publicité de la marque japonaise Orient dans une édition de 1978 d'Europa Star.
Une publicité de la marque japonaise Orient dans une édition de 1978 d’Europa Star.

Aujourd’hui, cependant, le marché domestique demeure – de loin – le plus grand débouché pour le fabricant japonais, devant la région EMEA. «L’intégration dans Epson nous donne une nouvelle force de distribution et de marketing, à travers les bureaux régionaux d’Epson», souligne Wiebke Bird, responsable de l’Europe pour la société et basée au Royaume-Uni.

«L’intégration dans Epson nous donne une nouvelle force de distribution et de marketing.»

Accent sur la mécanique

Alors que le marché principal d’Epson, l’imprimante, connaît des mutations importantes, le conglomérat voit dans l’horlogerie un relais de croissance possible. Orient produit aujourd’hui 80% de montres automatiques et 20% de montres à quartz. Elle est ainsi bien plus «mécanique» que ses grandes sœurs japonaises, pour un prix moyen de 250 dollars.

Alors que le marché principal d’Epson, l’imprimante, connaît des mutations importantes, le conglomérat voit dans l’horlogerie un relais de croissance possible.

«Nous voulons rétablir la force de la marque sur le long terme et sa réputation de qualité, explique Wiebke Bird. Aujourd’hui, un grand nombre de ventes est engendré par le bouche-à-oreille. Nous voulons améliorer la visibilité globale. En termes de distribution, notre intégration dans Epson offre un clair avantage.»

Découvrez nos archives - Rejoignez le Club Europa Star
60 ans de marques, de modèles, de marchés et leurs développements au fil du temps.