REPORTAGE: L’HORLOGERIE AU JAPON


Dans la plus grande usine de mouvements du monde

REPORTAGE

English Español
juillet 2019


Dans la plus grande usine de mouvements du monde

Un calibre quartz est produit chaque seconde au sein de l’usine de Saku opérée par Miyota. Le motoriste du groupe Citizen équipe pléthore de marques horlogères d’entrée de gamme dans le monde. Visite de cette infrastructure qui pousse très loin le concept de fusion entre l’homme et la machine.

D

epuis la baie vitrée, les lignes d’assemblage, d’une longueur de 50 à 150 mètres pour les plus longues, se comptent par dizaines. On s’y attendait, certes, en venant visiter cette usine de Miyota inaugurée il y a trois ans seulement. Mais ce qui frappe surtout au premier regard, c’est le nombre très limité d’employés qui s’affairent autour des chaînes, avec un masque de travail qui les fait se fondre dans ce paysage industriel. «Un à deux opérateurs suffisent à gérer une ligne de production», nous explique-t-on.