#Résilience


Le «Kintsugi» ou l’art de la résilience

ÉDITORIAL

English Español
juin 2020


Le «Kintsugi» ou l'art de la résilience

L’iconographie de notre nouveau numéro, consacré au concept de résilience, se base sur le principe japonais du «Kintsugi», soit l’«art de sublimer les blessures». Ce qui peut aussi être vu comme la capacité de transcender les épreuves pour transformer le plomb en or.

L

e Kintsugi est une méthode japonaise qui sert à réparer des porcelaines ou céramiques brisées au moyen de laque saupoudrée de poudre d’or.

Ce concept inspire les illustrations de notre nouvelle édition Europa Star 2/20. De fait, quelque chose s’est brisé pour l’horlogerie (comme pour l’ensemble du monde), en cette année 2020 qui la voit affronter sa pire crise existentielle depuis les années 1970. Le coronavirus atteint en son coeur une horlogerie déjà largement atomisée. Les chaînes d’approvisionnement sont interrompues, les boutiques désertées et l’ensemble du tissu industriel horloger panique. La pandémie est un accélérateur d’Histoire, révélant au grand jour les failles qui se creusaient discrètement.

La pandémie est un accélérateur d’Histoire, révélant au grand jour les failles qui se creusaient discrètement.

L’industrie devrait saisir ce moment pour procéder à l’établissement d’une communauté horlogère mondiale, dont chaque partie apporte sa véritable valeur ajoutée: l’aura des marques, l’ingéniosité des fournisseurs, l’entregent des détaillants et les piqûres de rappel des journalistes pour éviter de retomber dans les vieux travers. Il est temps de passer d’une réflexion individuelle qui montre aujourd’hui ses limites à une réflexion en «écosystème», inspirée par la résilience de la nature. Car sans un écosystème sain, aucune marque ne pourra se développer, hors sol.

Mais tout n’est pas sombre, bien au contraire: l’industrie horlogère a su historiquement faire preuve d’une résilience hors du commun face aux multiples crises qui ont jalonné son histoire.

Le point commun de ces sursauts a toujours été l’effort collectif: si l’on remonte au 19ème siècle, une réponse industrielle concertée avait été mise en place pour faire face au productivisme américain; la crise du quartz des années 1970 et 1980 avait aussi vu un sursaut industriel commun.

Comme dans toute transition, on hésite entre tristesse et espoir. On pleure ceux qui sont tombés et qui tomberont encore. Mais un champ d’exploration nouveau s’ouvre. C’est la symbolique de ce numéro spécial. L’horlogerie saura-t-elle une fois de plus transformer le plomb en or?

S’abonner en cliquant ici pour recevoir ce nouveau numéro.

Découvrez nos archives - Rejoignez le Club Europa Star
Nouveau: 40’000 pages ajoutées, depuis l’année 1950!
Plus de 100’000 pages d’archives à découvrir dans notre base de données du Club Europa Star - 70 ans de marques, de modèles, de marchés et leurs développements au fil du temps.