time-business


Carl F. Bucherer dans une nouvelle dimension

ENTRETIEN

English Español
juin 2021


Carl F. Bucherer dans une nouvelle dimension

Carl F. Bucherer a sorti son premier modèle associant répétition minutes, tourbillon et rotor périphérique. Retour sur la patiente montée en puissance des capacités de cette manufacture qui s’est spécialisée dans les «technologies périphériques», en compagnie de son directeur technique Samir Merdanovic.

A

près un apprentissage chez ETA et des expériences chez Porsche Design puis Eterna, Samir Merdanovic rejoint en 2017 Carl F. Bucherer, où il occupe aujourd’hui le poste de directeur technique. Il y a trouvé de quoi alimenter sa passion pour la R&D horlogère, puisqu’il y est arrivé juste après l’inauguration d’une nouvelle manufacture à Lengnau rassemblant les différentes opérations de la marque.

Depuis lors, la signature technique de Carl F. Bucherer – le mouvement à masse oscillante périphérique, particulièrement fin, permettant de contempler le calibre dans son intégralité mais délicat à intégrer avec un rendement énergétique suffisant – est appliquée à un nombre croissant de modèles et associée à diverses complications.

En 2008, Carl F. Bucherer a été la première à intégrer une masse oscillante périphérique dans une production en série, suivie dix ans plus tard d'un tourbillon périphérique. Les deux technologies sont associées à une répétition minutes à régulateur périphérique dans la Manero Minute Repeater Symphony Triple Peripheral.
En 2008, Carl F. Bucherer a été la première à intégrer une masse oscillante périphérique dans une production en série, suivie dix ans plus tard d’un tourbillon périphérique. Les deux technologies sont associées à une répétition minutes à régulateur périphérique dans la Manero Minute Repeater Symphony Triple Peripheral.

Cette «technologie périphérique» atteint un sommet avec le modèle Manero Minute Repeater Symphony Triple Peripheral présenté lors de la dernière édition de Watches and Wonders. Un modèle équipé du mouvement le plus compliqué jamais produit par Carl F. Bucherer: le MR3000 est doté non seulement d’un mécanisme de remontage et d’un tourbillon suspendu tous deux périphériques, mais aussi d’une répétition minutes, dont le régulateur est lui aussi monté en périphérie. Samir Merdanovic nous en dit plus sur ces importants développements.

Le mouvement à masse oscillante périphérique, particulièrement fin, permet de contempler le calibre dans son intégralité mais est délicat à intégrer avec un rendement énergétique suffisant. Carl F. Bucherer a relevé ce défi technique.

Europa Star: Quelles ont été les principales étapes de la transformation de Carl F. Bucherer en manufacture spécialisée dans les «technologies périphériques»?

Samir Merdanovic: Un moment clé a été le développement d’un premier mouvement breveté à masse oscillante périphérique, le CFB A1000, en 2008. C’est la première fois qu’un tel calibre équipait une production de série. Un deuxième moment fort a été le lancement de notre calibre CFB A2000, toujours à rotor périphérique, en 2016, qui a coïncidé avec le regroupement de toutes nos activités techniques sous un même toit au sein de notre nouvelle manufacture de Lengnau. Le CFB A2000 est aujourd’hui notre calibre manufacture de base, sur lequel nous pouvons mener de nombreux développements.

Dans un segment plus haut de gamme, nous avons aussi introduit notre mouvement à tourbillon périphérique et rotor périphérique, le CFB T3000. C’est notre autre grande famille de mouvements, sur laquelle repose le nouveau tourbillon «flottant» que nous proposons avec la Manero Minute Repeater Symphony Triple Peripheral de cette année. Avec cette pièce, nous nous sommes mis comme objectif de réaliser le garde-temps le plus compliqué de notre histoire, car nous disposons désormais d’un grand savoir-faire en matière de fabrication de mouvements à technologies périphériques! Nous avons ainsi continué à investir même pendant le Covid…

Samir Merdanovic, directeur technique de Carl F. Bucherer
Samir Merdanovic, directeur technique de Carl F. Bucherer

Qu’est-ce qu’un tourbillon «flottant»?

Avec notre nouveau modèle et son mouvement à l’architecture complètement périphérique, nous associons calibre automatique, tourbillon et répétition minutes. Le tourbillon, visible des deux côtés, donne l’impression de «flotter» librement à 12h. Il n’y a pas de pont supérieur ni inférieur: la cage de tourbillon est guidée en périphérie par trois roulements à bille en céramique, invisibles pour l’observateur. Nous avions déjà introduit cette innovation brevetée en 2018 dans notre modèle Manero Tourbillon Double Peripheral.

«Avec cette pièce, nous nous sommes mis comme objectif de réaliser le garde-temps le plus compliqué de notre histoire.»

Equipant la Manero Minute Repeater Symphony Triple Peripheral, limitée à 88 pièces, le calibre de manufacture MR3000 aux finitions élaborées et certifié COSC dispose d'une réserve de marche de 65 heures.
Equipant la Manero Minute Repeater Symphony Triple Peripheral, limitée à 88 pièces, le calibre de manufacture MR3000 aux finitions élaborées et certifié COSC dispose d’une réserve de marche de 65 heures.

Cette année, vous passez au «Triple Peripheral». Qu’est-ce que cela signifie?

C’est une nouvelle norme en matière de technologie périphérique! Les éléments périphériques sont en effet au nombre de trois sur le mouvement MR3000, certifié COSC et doté d’une réserve de marché de 65 heures. Il y a bien entendu la masse oscillante périphérique que nous avons brevetée en 2008. Ensuite, il a le tourbillon suspendu – et donc flottant – en périphérie que je viens de décrire et que nous avons breveté en 2018. Enfin, nous les associons cette année à un mécanisme de répétition minutes dont le régulateur est également placé en périphérie. C’est la troisième «technologie périphérique» de ce modèle. Il y a une vraie logique dans notre démarche.

La complexité de l'intérieur de la Manero Minute Repeater Symphony Triple Peripheral est contrastée par son extérieur clair et structuré dans un boîtier de 43,8 mm en or rose 18 carats, dont les cornes sont squelettées et anglées. Le cadran en or gris 18 carats est galvanisé à la main et présente une texture au grainage fin.
La complexité de l’intérieur de la Manero Minute Repeater Symphony Triple Peripheral est contrastée par son extérieur clair et structuré dans un boîtier de 43,8 mm en or rose 18 carats, dont les cornes sont squelettées et anglées. Le cadran en or gris 18 carats est galvanisé à la main et présente une texture au grainage fin.

Comment avez-vous construit cette répétition minutes à régulateur périphérique?

Les deux timbres produisant les notes sont visibles avec les marteaux sculptés depuis un espace créé tout autour du cadran, ce qui est très inhabituel pour ce type de complications. Ces ouvertures sont complétées par d’autres guichets, à 5 et 7 heures, qui laissent voir le fonctionnement des marteaux. Un guichet au-dessus de 6h met en avant le régulateur de répétition innovant de la montre, qui règle le rythme des tintements. Ce régulateur breveté est monté en périphérie grâce à trois roulements à billes céramiques à faible coefficient de frottement.

Notre expertise dans le tourbillon flottant nous a clairement aidés pour cette architecture périphérique du mécanisme de répétition minutes*. Pour une répétition minutes, le boîtier est aussi un élément très important, afin d’assurer l’étanchéité mais aussi de créer du volume comme caisse de résonnance pour les notes.

À l'intérieur du coffret de la Manero Minute Repeater Symphony se cache une caisse de résonance conçue sur mesure, permettant de doubler le volume des répétitions minutes de la Symphony.
À l’intérieur du coffret de la Manero Minute Repeater Symphony se cache une caisse de résonance conçue sur mesure, permettant de doubler le volume des répétitions minutes de la Symphony.

Quelles sont vos capacités de production de la Manero Minute Repeater Symphony Triple Peripheral?

Cette année, nous serons en mesure de produire plusieurs garde-temps en fonction de la demande de nos clients. La demande est forte, mais nous ne pouvons pas aller plus rapidement, avec chaque timbre ajusté manuellement. De plus, nous donnons la possibilité de personnaliser non seulement le design des modèles mais aussi de développer son propre timbre et donc son propre «son». C’est un modèle vraiment personnalisé...

 Inspirée par cette répétition minute, la jeune compositrice suédoise Lisa Streich a écrit la pièce «Periphery», sur commande du Lucerne Festival, qui a été présentée pour la première fois à l'occasion de Watches & Wonders cette année.
Inspirée par cette répétition minute, la jeune compositrice suédoise Lisa Streich a écrit la pièce «Periphery», sur commande du Lucerne Festival, qui a été présentée pour la première fois à l’occasion de Watches & Wonders cette année.

Cette année, vous lancez également un nouveau modèle d’inspiration vintage, un chronographe à cadran «panda inversé» dans votre ligne Heritage...

Oui, nous avons rencontré un grand succès avec la première série du chronographe Heritage BiCompax Annual. Et l’avantage que nous avons est que nous pouvons puiser dans les milliers de garde-temps de notre musée pour trouver l’inspiration. Dans les années 1960, Bucherer produisait 40’000 chronographes par an. Il est d’ailleurs intéressant de constater que l’identité propre aux différentes marques est beaucoup plus claire aujourd’hui. A l’époque, on trouvait de nombreuses montres très similaires d’un horloger à l’autre.

La ScubaTec Maldives est la quatrième montre lancée par Carl F. Bucherer en partenariat avec le Manta Trust depuis 2017.
La ScubaTec Maldives est la quatrième montre lancée par Carl F. Bucherer en partenariat avec le Manta Trust depuis 2017.

Dans les montres de sport, vous introduisez le modèle Patravi ScubaTec Maldives, en partenariat avec la fondation Manta Trust. Pouvez-vous nous la présenter?

Cela fait huit ans que nous avons initié ce partenariat, à une époque où l’on parlait beaucoup moins d’écologie en horlogerie qu’aujourd’hui. Avec chaque nouveau modèle, la question est la même: comment les soutenir au mieux? Le modèle de cette année leur permettra de financer en partie une station de recherche flottante sur les raies manta aux Maldives. Nous avons aussi décidé d’utiliser du matériel recyclé à partir de PET pour le bracelet. Nous avons beaucoup de discussions sur les matériaux recyclés. On devient plus conscient de ces problématiques en travaillant avec eux.

*Un mécanisme de protection intégré au mouvement prévient toute utilisation involontaire: visible sur un affichage discret à 9 heures, il indique le mode d’utilisation activé de la montre. Un point bleu signale que la couronne est tirée, tandis qu’une note de musique indique au porteur que la fonction de répétition minutes est enclenchée..

VOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE