ARCHIVES & PATRIMOINE


Patrimoine: Le pouvoir du passé

ARCHIVES ET PATRIMOINE

English Español
décembre 2018


Patrimoine: Le pouvoir du passé

En horlogerie, difficile de parler du présent sans – comme par un réflexe pavlovien – revenir sur l’Histoire.

D

ans les communiqués des marques, on commence d’ailleurs généralement par insister sur les origines, la tradition, l’héritage, l’ADN, les racines...

Assez logique, au fond, pour une industrie qui a fait du calcul du temps sa principale ressource! Mais il vaut la peine de se pencher sur ce phénomène: pourquoi insiste-t-on autant sur le patrimoine? Et que signifient les multiples rééditions observées ces dernières années?

A l’occasion de la numérisation de plus de 60’000 pages d’archives Europa Star, (une première étape qui couvre la période 1960 à aujourd’hui) nous avons voulu apporter un éclairage nouveau sur l’importance du patrimoine pour l’industrie horlogère. Et sur la manière dont les marques y ont recours, aidées en cela – comme nous! – par des nouvelles technologies qui permettent de numériser aisément ce qui autrefois tenait dans de lourds volumes.

Attention: le discours patrimonial est souvent mis au service du marketing, sous des accents emphatiques, voire lyriques... Gare aux exagérations!

Une mise en garde s’impose d’ailleurs: les marques contemporaines sont à la fois les meilleures «amies» du patrimoine horloger... et leurs pires ennemies lorsqu’elles travestissent le passé au profit de leurs besoins en marketing. Il s’agit donc de systématiquement veiller à la véracité de ce que l’on nous affirme, car le discours patrimonial est souvent mis au service du marketing, sous des accents emphatiques, voire lyriques... Gare, donc, aux exagérations!

La beauté de l’exercice l’emporte néanmoins: entre les milliers de lignes, parmi les millions de mots surgis du passé, combien de surprises nous attendent encore?

Une série d’articles « Archives & Patrimoine » à suivre sur europastar.ch.