Ceux qui innovent


Décoration: un nouveau PVD arc-en-ciel

INNOVATION

English Español
décembre 2021


Décoration: un nouveau PVD arc-en-ciel

La société suisse Positive Coating a introduit une première mondiale: le dégradé de couleurs pour revêtir des composants horlogers. Une démonstration éclatante en est la Zenith Defy 21 Felipe Pantone.

D

epuis deux décennies, une vague colorée a gagné l’horlogerie contemporaine. L’innovation ne porte plus uniquement sur l’introduction de nouveaux matériaux mais également de nouvelles couleurs, dont l’application est parfois extrêmement délicate à stabiliser.

Parallèlement, la finition «Physical Vapor Deposition» (mieux connue sous l’acronyme «PVD») a connu un essor particulièrement important. Ce procédé de traitement de surface à basse température permet de déposer sous vide des films minces de matière (chrome, titane, aluminium, cuivre, or ou encore argent) grâce à la vapeur.

Plus exactement, cette décoration consiste à revêtir des pièces dans une enceinte étanche préalablement mise sous vide. On y applique le principe physique du bombardement d’une cible avec un plasma. Les atomes émis de la cible sont projetés en direction des pièces. Par effet d’empilement, un revêtement est créé. L’environnement chimiquement neutre de l’enceinte permet d’obtenir des revêtements très purs et très réguliers.

Une autre technologie de revêtement de surface, plus récente, est nommée «Atomic Layer Deposition» (ALD). Initialement utilisée dans l’industrie des semi-conducteurs, elle est appliquée depuis 2014 en horlogerie par la société Positive Coating. Ce dépôt chimique en phase gazeuse permet d’obtenir des couches faiblement contraintes. Par rapport à un PVD traditionnel, l’intérêt de cette technologie réside dans le fait que ces traitements sont uniformément déposés et atteignent une précision de l’ordre du nanomètre.

Désormais, il est possible d’appliquer une même couleur en la déclinant en différents tons ou de former un dégradé arc-en-ciel de plusieurs couleurs sur les composants d’une montre.

De l’industrie à l’art

En 2021, Positive Coating a présenté une innovation permettant de produire des dégradés arc-en-ciel sur des composants horlogers. Désormais, il est ainsi possible soit d’appliquer une même couleur en la déclinant en différents tons, soit de former un dégradé arc-en-ciel de plusieurs couleurs sur les composants d’une montre. C’est cette seconde option qu’a retenue le premier client de cette technologie, Zenith, pour son modèle Defy 21 Felipe Pantone présenté en mars 2021, avec son PVD tridimensionnel produisant un spectre de couleurs aux transitions parfaitement fluides.

La Defy 21 Felipe Pantone résulte de la collaboration entre Zenith et l'artiste argentin-espagnol Felipe Pantone. Cette création étonnamment colorée joue avec les fréquences – à la fois visuellement et mécaniquement – avec son mouvement chronographe El Primero 21 au 1/100e de seconde battant à une fréquence extrêmement élevée de 360'000 alternances par heure, mais aussi avec son revêtement des ponts, ses aiguilles centrales et ses parties du cadran au dégradé arc-en-ciel. Le modèle limité à 100 exemplaires est la première montre à utiliser ce type innovant de PVD tridimensionnel. Bien que le processus ait été normalisé, chaque pièce prendra des couleurs légèrement différentes, devenant ainsi une œuvre d'art unique.
La Defy 21 Felipe Pantone résulte de la collaboration entre Zenith et l’artiste argentin-espagnol Felipe Pantone. Cette création étonnamment colorée joue avec les fréquences – à la fois visuellement et mécaniquement – avec son mouvement chronographe El Primero 21 au 1/100e de seconde battant à une fréquence extrêmement élevée de 360’000 alternances par heure, mais aussi avec son revêtement des ponts, ses aiguilles centrales et ses parties du cadran au dégradé arc-en-ciel. Le modèle limité à 100 exemplaires est la première montre à utiliser ce type innovant de PVD tridimensionnel. Bien que le processus ait été normalisé, chaque pièce prendra des couleurs légèrement différentes, devenant ainsi une œuvre d’art unique.

Avec ses aiguilles virant du bleu au jaune et ses ponts allant du violet au rouge, ce modèle ouvre un nouveau champ d’exploration pour la décoration horlogère, dans une industrie qui se transforme toujours davantage en un «art». Felipe Pantone est d’ailleurs l’un des talents les plus prometteurs de l’art contemporain. Comme dans les créations de l’artiste argentin-espagnol, le garde-temps limité à 100 exemplaires joue avec la notion de «fréquences» multicolores, grâce à la technologie développée par Positive Coating.

Bien que le processus ait été normalisé, chaque pièce prendra des couleurs légèrement différentes. A noter que la technologie sera certainement adoptée par d’autres marques éprises de cette nouvelle horlogerie «arc-en-ciel».