Joaillerie et horlogerie


L’ode à la nature des joailliers

GALERIE

English
octobre 2022


L'ode à la nature des joailliers

Depuis que l’être humain a inventé les bijoux, il a toujours puisé son inspiration dans la nature. Les représentations de fleurs ou d’animaux portées en ornement font partie de l’histoire de l’humanité. Lors du lancement des collections de joaillerie de quelques grands joailliers cet été, la nature est apparue comme une source d’inspiration éternelle.

«Q

uand les premiers bijoux sont nés, en même temps que les civilisations, le premier réflexe fut d’aller chercher des thèmes dans la nature, explique Pierre Rainero, directeur image, style et patrimoine de Cartier. L’Homme essaie de s’approprier les valeurs que l’on prête aux éléments naturels, que ce soient des animaux ou des plantes. Cartier a très tôt créé des bracelets d’inspiration japonaise, des thèmes floraux comme le cyprès, avec une stylisation de la nature propre à ces cultures.»

L'ode à la nature des joailliers

Toutes les grandes maisons joaillières possèdent dans leurs collections des bijoux inspirés de la nature, qu’il s’agisse de bijoux réalistes ou d’interprétations artistiques. Mais personne n’est allé aussi loin que Boucheron. En 2018, le joaillier a utilisé de véritables pétales de fleurs comme matériau principal de la collection de bagues «Les Fleurs Éternelles».

Boucheron - Collection Fleurs Eternelles, 2018
Boucheron - Collection Fleurs Eternelles, 2018
©I. Cerboneschi

«Boucheron avait mis sur pied un laboratoire de recherche et développement spécialement pour ce projet, explique Claire Boucl, la «pétaliste» qui avait immortalisé les pétales de fleurs pour le joaillier (lire son portrait ici). J’ai dû stabiliser environ 10’000 pétales d’une centaine de fleurs différentes. Ils ont été testés par un chercheur du CNRS pour voir s’ils résistaient à la lumière. Mes pétales étant plats comme des feuilles d’or et souples, il fallait réussir à les coller, les protéger avec une sorte de laque qui les solidifiait, sans les abîmer.» Le résultat était de toute beauté.

L'ode à la nature des joailliers

Mais il n’est pas nécessaire de pousser le réalisme à ce point pour rendre compte de la beauté des trésors de notre planète. Cartier est l’une de ces maisons qui a toujours élevé la nature au rang de muse. Le joaillier a lancé cette année une collection en l’hommage des «Beautés du Monde»: le collier Nouchali évoque un nénuphar avec en son cœur une rubellite de 10,61 carats, le collier Water Aspis représente un serpent serti de cinq cabochons de saphirs totalisant 43,49 carats.

Cartier - Collection Beauté du Monde or blanc, Collier Nouchali avec une rubellite de 10,61 carats taillée en cabochon en pierre de centre, six diamants de forme kite totalisant 3,45 carats, diamants de forme kite, perles de calcédoine et de rubellite, laque noire, diamants taille brillant
Cartier - Collection Beauté du Monde or blanc, Collier Nouchali avec une rubellite de 10,61 carats taillée en cabochon en pierre de centre, six diamants de forme kite totalisant 3,45 carats, diamants de forme kite, perles de calcédoine et de rubellite, laque noire, diamants taille brillant
Iris Velghe © Cartier

Cartier - Collection Beauté du Monde or blanc, Collier Water Aspis or blanc, cinq saphirs de Ceylan taillés en cabochon totalisant 43,49 carats, un diamant taille brillant modifié F VS1 de 4,49 carats, lapis-lazuli, diamants de forme triangulaire, diamants taille brillant
Cartier - Collection Beauté du Monde or blanc, Collier Water Aspis or blanc, cinq saphirs de Ceylan taillés en cabochon totalisant 43,49 carats, un diamant taille brillant modifié F VS1 de 4,49 carats, lapis-lazuli, diamants de forme triangulaire, diamants taille brillant
Jonas Lindstroem ©Cartier

Parmi les broches, un éléphant en bois de magnolia pétrifié lové sur lui-même enserre en sa trompe un saphir rose en broche tandis qu’un quetzal au plumage en tourmalines Paraiba, saphirs, grenats tsavorites gravés et diamants, attend une épaule pour venir s’y nicher. Mais l’une des pièces les plus étonnantes est sans doute le collier Cymbale, qui évoque la cigale, en diamants, cristal de roche, rubis et onyx et dont la transparence des ailes est rendue avec du cristal de roche facetté serti dans une structure invisible. L’insecte n’est pas rendu de manière narrative, mais symbolique et le résultat est à la fois graphique et symbolique.

Cartier - Collection Beautés du Monde Collier Cymbale en or blanc, serti d'un diamant de forme coussin D VS1 de 6,10 carats, dix-neuf rubis facettés de Birmanie totalisant 12,64 carats, onze diamants de forme coussin, cristal de roche, onyx, et diamants taille brillant
Cartier - Collection Beautés du Monde Collier Cymbale en or blanc, serti d’un diamant de forme coussin D VS1 de 6,10 carats, dix-neuf rubis facettés de Birmanie totalisant 12,64 carats, onze diamants de forme coussin, cristal de roche, onyx, et diamants taille brillant
©Cartier

Cartier - gouaché collection Beautés du Monde

Pour sa part, le joaillier Bulgari s’inspire d’un jardin d’Eden imaginaire avec sa collection The Garden of Wonders, qui comprend 140 pièces au total. Les bijoux ne sont pas des reconstitutions d’éléments de la nature: plutôt des interprétations. Le serpent, bien sûr, l’un des emblèmes de la maison, apparaît en majesté dans la collection avec Serpenti Ocean Treasure, où deux reptiles s’unissent autour d’un impressionnant saphir du Sri Lanka de 61,30 carats en forme de poire.

Bulgari - Collection The Garden of Wonders Collier Serpenti Ocean Treasure, avec en pierre de centre un saphir du Sri Lanka de 61,30 carats en forme de poire
Bulgari - Collection The Garden of Wonders Collier Serpenti Ocean Treasure, avec en pierre de centre un saphir du Sri Lanka de 61,30 carats en forme de poire

Cette collection évoque des cascades, des jardins enchanteurs, des fleurs, mais aussi des végétaux, comme le collier Emerald Venus. Celui-ci s’inspire de la forme du Capelvenere, un type de fougère méditerranéenne dont le nom italien signifie «cheveux de Vénus» et qui semble avoir poussé autour d’une émeraude colombienne de 20 carats de taille octogonale.

Bulgari - Collection The Garden of Wonders Collier collier Emerald Venus inspiré d'une fougère méditerranéenne avec son émeraude colombienne de 20 carats en pierre de centre
Bulgari - Collection The Garden of Wonders Collier collier Emerald Venus inspiré d’une fougère méditerranéenne avec son émeraude colombienne de 20 carats en pierre de centre

Collection The Garden of Wonders Collier Serpenti Ocean Treasure, avec en pierre de centre un saphir du Sri Lanka de 61,30 carats en forme de poire

Chaumet dédie une collection de 69 pièces à la mer: des courants du Gulf Stream au clapotis de l’eau, des étoiles de mer jusqu’aux sirènes ou aux tatouages des marins, tout l’univers aquatique est interprété en bijoux évocateurs. On peut voir littéralement des vaguelettes en mouvement sur la mer calme un soir de pleine lune interprétées sur le collier A Fleur d’Eau. Pour donner cet effet de mouvement, la pièce est articulée et les diamants sont sertis à plusieurs niveaux. Un diamant poire amovible de 7,18 carats fait mine de tomber de l’ensemble comme une goutte précieuse. Les lignes de la collection ondulent, comme la mer.

Chaumet - Collection Ondes et Merveilles, Collier A fleur d'eau
Chaumet - Collection Ondes et Merveilles, Collier A fleur d’eau

Chaumet a même songé à parer les sirènes d’aujourd’hui de perles de Tahiti et de tourmaline couleur tilleul dont une de forme coussin de 23,79 carats avec son collier Chant des Sirènes. Une parure entière leur est dédiée.

Chaumet - Collection Ondes et Merveilles, Collier Chant des sirènes en perles de Tahiti et tourmalines
Chaumet - Collection Ondes et Merveilles, Collier Chant des sirènes en perles de Tahiti et tourmalines

Chaumet Collection Ondes et Merveilles Collier Comète des mers

Changement d’ambiance chez Tiffany & Co. Sa collection Botanica: Blue Book 2022 s’inscrit dans la tradition des bijoux animaliers et floraux des années 1940. A l’époque, l’émergence de ces bijoux à la thématique tendre et fraîche marquait une rupture radicale avec le style Art Déco qui avait régné sur les années 1920 et 1930. La fantaisie prenait le pas sur la géométrie.

Tiffany & Co. - Schlumberger® Collection Botanica: Blue Book 2022, Collier Hedges and Rows en platine et or jaune 18k avec béryls jaunes, turquoises et diamants
Tiffany & Co. - Schlumberger® Collection Botanica: Blue Book 2022, Collier Hedges and Rows en platine et or jaune 18k avec béryls jaunes, turquoises et diamants

Tiffany & Co. - Schlumberger® collection Botanica: Blue Book 2022, Broche Ananas en or jaune 18k et platine avec grenats démantoïdes, saphirs roses, une rubellite et diamants
Tiffany & Co. - Schlumberger® collection Botanica: Blue Book 2022, Broche Ananas en or jaune 18k et platine avec grenats démantoïdes, saphirs roses, une rubellite et diamants

Outre un besoin de couleur, il y avait une raison historique à ce virage stylistique radical: du fait de la Seconde Guerre mondiale, il y avait pénurie de matière première, les pierres précieuses n’étaient plus importées et le platine était réquisitionné par l’armée. Les joailliers utilisaient du cuivre dans leurs alliages, d’où une couleur d’or très chaude.

Tiffany & Co. - Schlumberger® collection Botanica: Blue Book 2022, Broche colibri en or jaune 18 carats et platine avec saphirs bleus ronds de plus de 7 carats, saphirs roses ovales et ronds, tsavorites ronds, un rubis rond et des diamants ronds de taille brillant
Tiffany & Co. - Schlumberger® collection Botanica: Blue Book 2022, Broche colibri en or jaune 18 carats et platine avec saphirs bleus ronds de plus de 7 carats, saphirs roses ovales et ronds, tsavorites ronds, un rubis rond et des diamants ronds de taille brillant

Tiffany & Co. - Collection Botanica: Blue Book 2022, Broche tulipe en platine et or jaune 18k avec saphirs roses et diamants
Tiffany & Co. - Collection Botanica: Blue Book 2022, Broche tulipe en platine et or jaune 18k avec saphirs roses et diamants

Sans faire un parallèle entre les deux époques, on peut imaginer que la pandémie, les guerres en Ukraine et dans le monde, les pénuries d’énergie qui s’annoncent, sont une raison suffisante pour laisser émerger une collection joyeuse et délicieusement rétro qui fait la part belle aux broches poissons, sauterelles, hippocampes, perroquet, ananas ou colibri reprises des créations de Jean Schlumberger pour Tiffany & Co.

Tiffany & Co. - Collection Botanica: Blue Book 2022, Broche iris en or jaune 18k avec émail et diamants Fancy Intense Yellow
Tiffany & Co. - Collection Botanica: Blue Book 2022, Broche iris en or jaune 18k avec émail et diamants Fancy Intense Yellow

Tiffany & Co. - Schlumberger® Collection Botanica: Blue Book 2022, Broche Parrot Sabre en or jaune 18k avec émail paillonné prune clair et vert foncé, émail noir, saphirs roses, une émeraude et une turquoise
Tiffany & Co. - Schlumberger® Collection Botanica: Blue Book 2022, Broche Parrot Sabre en or jaune 18k avec émail paillonné prune clair et vert foncé, émail noir, saphirs roses, une émeraude et une turquoise

«Nous nous sommes aussi inspirés des dessins de Louis Comfort Tiffany ainsi que des fleurs qui apparaissent dans les archives de la maison comme des iris, des coquelicots et des tulipes et les avons réinterprété pour notre clientèle contemporaine», explique Victoria Wirth Reynolds, Vice President & Chief Gemologist chez Tiffany & Co. Comme une invitation à un printemps éternel…

Tiffany & Co. - Schlumberger® Collection Botanica: Blue Book 2022 Broche Seahorse en or jaune 18k et platine avec saphirs violets, spessartines, une émeraude et des diamants
Tiffany & Co. - Schlumberger® Collection Botanica: Blue Book 2022 Broche Seahorse en or jaune 18k et platine avec saphirs violets, spessartines, une émeraude et des diamants